Objectif Europe pour la famille Serre

Objectif Europe pour la famille Serre

Rédigé le 09/06/2019
Jocelyne Alligier

Le Grand National AC Print version dressage a trouvé une nouvelle étape sur le site du C.E de Mâcon-Chaintré. Bien qu’ils ne soient pas engagés dans une écurie du circuit fédéral, Anne-Sophie et Arnaud Serre n’ont pas manqué ce rendez-vous avec un doublé dans le grand prix. Charlotte Chalvignac, 3e de l’épreuve avec Light of Londonderry donne la victoire à l’écurie Cavalcar-Devoucoux pour le Grand National AC Print.

En demandant au jury d’intervertir les numéros de leurs chevaux, Vistoso de Massa et Ultrablue de Massa ayant initialement les N°1 et 2, avec les 9 ans Actuelle de Massa et Alcazar de Massa en 25 et 26, Anne-Sophie et Arnaud Serre auront fait durer le suspens jusqu’à la fin du grand prix Pro Elite étape du Grand National AC Print de Mâcon. Nicole Favereau qui s’était installée en tête avec Ginsengue malgré des avis divergeant entre les juges,69,283% avec un écart allant de 67,500 à 73,913%, perdait sa place tout d’abord au profit d’Anne-Sophie Serre. Avec une reprise parfaitement dessinée, sans faute mais sans prise de risque, Vistoso de Massa décrochait 69,826%, pas assez pour la fatidique norme fédérale, et pas assez pour la victoire car Ultrablue de Massa sous la selle de son époux qui sera le seul à franchir le cap des 70%. Charlotte Chalvignac qui fermait cette épreuve à 27 partants, un bon cru pour une première à Mâcon, s’incline aussi de peu à 69,696% mais remporte l’étape Grand National AC Print, la famille serre n’ayant pas constitué d’équipe.  Sylvain Massa qui était heureux du succès de ses deux chevaux concédait que l’inscription au circuit fédéral avait été un peu oubliée, et qu’avant tout l’objectif pour ses chevaux était la scène internationale. Et en effet pour Arnaud et Anne-Sophie Serre, la présence sur les concours du Grand National s’inscrit dans la logique de préparation de l’échéance européenne. ‘’ C’est un concours qui n’est pas très loin de chez nous, donc le déplacement n’est pas trop éprouvant pour les chevaux. Nous les avons mis juste dans le grand prix pour être dans l’objectif des 70%, c’est pour ça que je suis un peu déçue d’être passée à côté ! Mon cheval était facile, c’est une reprise qui ne sentait pas la sueur ! ‘’ commentait Anne-Sophie tandis qu’Arnaud confirmait la bonne forme d’Ultrablue. ‘’Le cheval a été blessé l’an dernier et n’a repris que début 2019. Ses classements sur le CDI de Saumur nous ont permis d’intégrer le Groupe 1. Il est encore perfectible et il est en forme. ‘’. Le couple était aussi très heureux du premier grand prix d’Actuelle de Massa, une lusitanienne qui termine à la 7e place avec Anne-Sophie et d’Alquazar de Massa, même type de croisement qu’Ultrablue entre un étalon Oldenbourg et une jument lusitanienne, 9e avec Arnaud. Les deux chevaux sont destinés à la relève sportive, et d’autres jeunes venant de l’élevage Massa se préparent sagement dans les écuries. Si leur qualité ne fait pas de doute, il n’y a pas pour eux d’objectif international, le Mondial des Jeunes Chevaux d’Ermelo se situant trop près de l’échéance européenne qui est bien l’objectif du couple provençal. Mais il pourrait y avoir aussi un autre rendez-vous européen, avec l’échéance Jeunes car à Mâcon Mathilde Juglaret, 15 ans, s’impose en As 1avec Venise de Massa à plus de 72% devant un autre élève du couple, Arthur Barthel, 18 ans, associé à Bambino de Massa.

 Tous les résultats : https://www.worldsporttiming.com/results/grand-national-ffe-ac-print-macon-2019-242/schedule.html

Photo :
Crédit : Jocelyne Alligier