CSI 2* Fontainebleau : La victoire pour Olivier Perreau

CSI 2* Fontainebleau : La victoire pour Olivier Perreau

Rédigé le 12/05/2019
Béatrice Fletcher

Point d’orgue des deux semaines de compétition proposées au Grand Parquet dans le cadre du « Spring Break », le Grand Prix 2* soutenu par Edige réunissait 69 partants. Le Rhône Alpin Olivier Perreau l’emporte au barrage.

Cédric Longis avait comme à son habitude tracé une piste qui permettait aux meilleurs d’exprimer leur technique et leur talent pour autant piéger les chevaux.  Sur les 69 couples au départ, 13 réussissent le sans faute, et 5 restent à la porte du barrage pour 1 point de pénalité au temps. Le barrage s’est avéré sélectif, puisque seuls 4 cavaliers réitèrent le tour parfait, dont Alix Ragot et Coco Rico, qui termine en 39’’48 et se classe 4ème.

A la 3ème place, David Jobertie, aux commandes d’Un Diamant d’Azif, 11 ans, qui signe un chrono de 37’’69.  « Bon Grand Prix, bon tracé, très bon barrage avec une option devant l’arbre. Diamant, qui m’appartient depuis l’âge de 5 ans, va bien. Il est respectueux et a toujours envie de bien faire. Voilà un moment que nous n’avions pas fait de classement en 2*, ça fait plaisir », commentait le cavalier récemment installé dans ses propres écuries près de Lisieux.

En 2ème position, en un temps de 36’’81, Raphaël Goehrs, associé à Radieuse du Landay, 14 ans, dont le cavalier se disait ravi. « C’est le 5ème grand prix qu’elle saute sans faute, dont deux qu’elle a gagné à Montpellier et Saint Tropez. Je l’ai achetée à 4 ans, elle a eu quelques soucis de santé, mais depuis deux ans, elle revient au top, elle est géniale. Elle vit au pré pendant la semaine, et elle cartonne le week end. C’est le secret. »

Gagnant de l’épreuve, Olivier Perreau, en selle sur Dolce Deceuninck, sa jument de 10 ans par Toulon, qui signe un chrono de 36’’50. Le cavalier, installé à Roanne à l’élevage familial d’Aiguilly, qui avait enflammé le Grand Palais lors de sa victoire dans le Saut Hermès en avril dernier avec Venizia d'Aiguilly, le soulignait « Ma jument a été super sur les deux tours, elle est vite, elle m’appartient depuis qu’elle a 7 ans. Elle est très respectueuse, très joueuse, elle aime le concours, il faut juste la monter pour gagner. »

Tous les résultats : ICI

Photo : Olivier Perreau et Dolce Deceuninck à Grand Prix Classic
Crédit : PSV