CSI2* Opglabbeek : une victoire de plus pour Julien Epaillard

Rédigé le 08/01/2022
Emilie Dupont

L'année 2021 de Julien Epaillard a, entre autres, été marquée par cinquante-sept victoires. Un score exceptionnel, que le Tricolore battra peut-être en 2022. Une chose est sûre : il est bien parti pour ! Alors que cette nouvelle année n'a commencé que depuis une semaine, Julien Epaillard s'est déjà offert une victoire, celle de l'épreuve 1,45 mètre du samedi du CSI2* d'Opglabbeek. Pourtant, les sans-fautes ont été nombreux : sur cinquante-deux couples au départ, vingt ont réussi à déjouer les pièges disséminés tout au long du parcours par le chef de piste Marc Debaere. Mais, comme souvent, en plus d'avoir signé un parcours sans pénalité, Julien Epaillard a également été le pilote le plus rapide. En selle sur sa fidèle Queeletta (Quality 9), il devance de quarante dixièmes le Suisse Pius Schwizer - vainqueur de l'épreuve majeure de la veille - et son Balou Rubin R (Balou du Rouet). L'Allemande Angelique Rüsen et son étalon Atomic Z (Cavalor Cumano) complètent le podium. A noter également dans cette épreuve : la belle dixième place du couple tricolore Kevin Staut et Dialou Blue PS (Diarado's Boy). Demain, Julien Epaillard sera au départ du traditionnel Grand Prix dominical, cette fois-ci aux rênes de Billabong du Roumois (Mylord Carthago), avec qui il remportait l'étape Coupe du monde de Madrid il y a quelques semaines. Ajoutera-t-il une nouvelle victoire à son palmarès de 2022 ? Réponse demain, à 13h. Trois autres couples tricolores tenteront également de décrocher la victoire : Kevin Staut/Bond Jamesbond de Hay (Diamant de Semilly), Alexis Goulet/Cordico (Cormint) et Aurore Christen/Uniflore Minotiere (Luccianno).

Pour consulter les résultats complets de cette épreuve, cliquez ici.

Photo : Julien Epaillard et Queeletta, ici lors du CSI5*-W de Bordeaux en 2020
Crédit : Scoopdyga