CCI Avenches : Un beau doublé de Jung, malgré Felix Vogg, les Suisses et les Français

CCI Avenches : Un beau doublé de Jung, malgré Felix Vogg, les Suisses et les Français

Rédigé le 14/09/2020
A Avenches, Alban Poudret

Michael Jung a survolé le premier CCI 4* organisé à l’Institut équestre national d’Avenches, en Suisse, avec FischerChipmunk, mais Felix Vogg (30 ans), 2e, 3e et 6e, est sacré champion de Suisse pour la sixième fois, devant les jeunes Romands Robin Godel et Caroline Gerber. Gireg le Coz est 9e avec Caramel d’Orchis, menant le peloton des trois Français présents dans le top 15. Jung a également dominé le 3* avec Star Connection FRH, devançantt Mélody Johner et Clara Loiseau et duquel Thibault Champel termine 5e.

Il était l’extraordinaire tête d’affiche de ce premier CCI 3*-4* d’Avenches-IENA et il a brillamment tenu son rôle. Le triple champion olympique de complet Michael Jung s’est imposé à la fois dans le 3* avec Star Connection FRH (30,8 pts) et dans le 4* avec FischerChipmunk (20 pts). La classe ! Et une première très réussie et ensoleillée pour Avenches-IENA, où on projette un autre CCI 4* en juin prochain et un CCIO 4* en septembre, peu après les espérés JO.

Les Suisses ont toutefois mené la vie dure à la star du week-end. La Lausannoise Mélody Johner était 2e du 3* avec Toubleu de Rueire (34,1), sans faute le dimanche au saut après une frayeur sur le dernier obstacle du cross (le japonais Kenki Sato allait y chuter lourdement l’après-midi, mais il a pu sortir de l’hôpital dimanche matin), la jeune Nadja Minder 4e (34,4). 

Deux Tricolores dans le top 5

A la remise des prix également  de ce 3*, les Français Clara Loiseau, 3e avec Frans Hals (34,2), et Thibault Champel, 5e avec Ult’im (34,9). Gireg Le Coz était classé 7e avec Drakkar Littoral (37,9) et 12e avec Chaman Ginn (42,8), Aurélie Riedweg 8e avec Rohan du Maneix (38,6) et 10e avec Api des Noues (41,8), Aurélie Vinnac 14e avec Gibo von Sebitz (44,0). 23 des 33 chevaux à l’arrivée.

Dans le 4*, c’est Felix Vogg, 2e avec Colero (27,4), 3e avec Cartania (29,4) et 6e avec Cayenne (33,5), qui fut le grand rival de Jung. Comme il avait misé sur Colero pour le championnat de Suisse, il obtenait ainsi son 6e titre national élite, devant le Fribourgeois Robin Godel, 5e du CCI et en argent avec Grandeur de Lully CH (32,5), et la Vaudoise Caroline Gerber, 7e du CCI et en bronze avec Amore de Chignan CH (34,3). Deux Romands et deux demi-sang suisses à l’honneur. Ce trio a fière allure et reflète la hiérarchie actuelle : c’est l’avantage du championnat sur un 4* ! Et cela montre bien que la Suisse de Dominik Burger a su faire progresser cette nouvelle vague.

Roxane Gonfard, la plus Provençale des Suissesses, restait au pied du podium national pour 1,2 pt seulement avec son fidèle Opi de St Léo (35,5), Beat Sax reculant au 5e rang du national et Tamara Acklin grimpant au 6e.

En CSO, la faute coûte cher !

Mais au classement du CCI 4*, on trouvait aussi trois Français dans le Top 15, malgré une faute par ci par là au cso, qui privait ce trio d’un Top 10 collectif. Gireg Le Coz, le talentueux Breton basé au Lion d’Angers, était 9e avec Caramel d’Orchis (36,6, c’était le 6e rang sans la barre !), Thibault Champel 11e avec Qlerkenwell (37,0, c’eût aussi été le 6e rang sans la barre !), Clara Loiseau 13e avec Wont wait (40,3, deux fautes au cso, hélas, sinon le 5e rang !). 28 chevaux étaient à l’arrivée de l'épreuve, soit 82% des partants. 

Photo : Felix Vogg et Colero
Crédit : Serge Petrillo - petrillo@photoprod.ch