Grégory Wathelet et Nevados S répondent encore présent à Valkenswaard

Grégory Wathelet et Nevados S répondent encore présent à Valkenswaard

Rédigé le 12/09/2020
CM

Pilier de l'équipe belge depuis de nombreuses années, Grégory Wathelet n'a pas failli à sa réputation en amenant Nevados S à remporter le premier Grand Prix 5* de sa carrière cet après-midi à Valkenswaard.

Avec un CSI 5* à Valkenswaard, un CSI 4* à Grimaud et d'autres 2* un peu partout en Europe, ce week-end est plutôt exceptionnel et ferait presque oublier le manque de concours de ces derniers mois. Hélas, il faut en profiter parce que cette faste période risque d'être de courte durée, les annulations de concours pleuvent ces derniers jours et le circuit Coupe du Monde est déjà bien affaibli par le retrait d'd’Oslo, Helsinki, Stuttgart, Madrid et même Amsterdam programmé pour janvier 2021, cela n'annonce rien de bien réjouissant pour le reste de la saison indoor... Jan Tops a tenté de sauver les meubles en conviant les têtes d'affiches pour la deuxième et dernière étape du Longines Global Champions Tour dans ses propres installations à Valkenswaard. 

Trente cinq couples étaient donc au départ de ce Grand Prix néerlandais dessiné par Uliano Vezzani. Au terme d'un barrage mené de main de maître, c'est Grégory Wathelet qui s'est imposé sur Nevados S devant Scott Brash avec Hello Jefferson et Bart Bles associé à Kriskras DV. "Je savais que le barrage allait être rapide donc j'ai pris des risques et heureusement mon cheval s'est pris au jeu. C'était mon jour aujourd'hui", confiait le Belge. Seul Marlon Modolo Zanotelli a réussi à abaisser son chronomètre avec l'atypique VDL Edgar M mais une faute l'a privé d'une seconde victoire consécutive dans Grand Prix 5*, dommage ! Les 99 000 euros promis au vainqueur sont donc tombés dans l'escarcelle de Grégory dont l'étalon gris semble en pleine forme après une longue pause reproduction prolongée par le confinement. Pour preuve, il était déjà classé sixième du Grand Prix 5* de Grimaud fin août. Depuis son titre de champion du Monde à 7 ans, Nevados ne loupe pas grand chose et se montre des plus réguliers, de quoi laisser penser que cette première victoire dans un Grand Prix 5* en appellera d'autres. 

Les résultats : ICI.

Photo :
Crédit : LGCT/Sportfot