LGCT Berlin : Sergio Alvarez Moya s’offre la victoire dans le Grand Prix
Emilie Dupont le 24/07/2021

LGCT Berlin : Sergio Alvarez Moya s’offre la victoire dans le Grand Prix

Alors que bon nombre de leurs concurrents habituels sont actuellement à Tokyo pour disputer les tant attendus Jeux olympiques, trente-trois des meilleurs cavaliers du monde se sont rendus à Berlin ce week-end pour l’étape du Global Champions Tour. Dans le Grand Prix, c’est encore un parcours difficile qui les attendait, composé de douze obstacles pour quinze efforts et à réaliser en moins de cinquante-deux secondes. S’ils ne sont que sept à avoir trouvé la clef du sans-faute lors du premier tour, les choses se sont encore compliquées au barrage. En effet, nombre d’entre eux ont écopé de quatre à huit points, à l’image de Bart Bles, Alberto Zorzi, Leopold van Asten et Spencer Smith. Ils ne sont donc que trois à avoir réitérer leur performance et, le moins que l’on puisse dire, c’est que la victoire ne s’est pas jouée à grand-chose ! Rapides mais pas assez (38,23 secondes), le couple tricolore Kevin Staut/Tolede de Mescam Harcour décroche une honorable troisième place dans ce Grand Prix. Devant lui, Marcus Ehning associé à Stargold. Si l’Allemand était parmi les plus rapides lors du premier tour, il a joué le tout pour le tout dans ce barrage et réalise un parcours sans-faute en 36,50 secondes. Mais, là encore, cela n’a pas été suffisant pour battre l’Espagnol Sergio Alvarez Moya, qui remporte cette épreuve aux rênes de son KWPN de treize ans Alamo grâce à un parcours signé en 36,40 secondes.

Dressage : Jessica von Bredow-Werndl excelle dans le Grand Prix
Emilie Dupont le 24/07/2021

Dressage : Jessica von Bredow-Werndl excelle dans le Grand Prix

Après de longs mois d’attente et d’incertitudes, les Jeux olympiques de Tokyo ont enfin débuté ! Et c’est par le dressage qu’ont commencé les hostilités. Sans surprise lors de cette première journée de qualification, Jessica von Bredow-Werndl, Cathrine Dufour ou encore Edward Gal ont largement dominé la compétition.

Marc Dilasser n'a pas dit son dernier mot
Adèle Vaupré le 24/07/2021

Marc Dilasser n'a pas dit son dernier mot

Voilà quelques mois que Marc Dilasser reprend tranquillement le chemin des plus gros concours. Membre de l’équipe de France lors du CSIO5* de Rome fin mai dernier, il a ensuite classé cinq des sept épreuves qu’il a courues au CSIO5* de La Baule. À l’occasion du Jumping international de Dinard, il y a une semaine, nous avons décidé de nous asseoir à une table avec Marc Dilasser pour discuter. Discuter de son piquet de chevaux, bien sûr, de la relation qu’il entretient avec ses propriétaires, mais aussi de son fils, Evann, qui a récupéré il y a un mois maintenant les rênes de Cliffton*Bélesbat, l’ancien complice de son papa.

Dressage : fin de l'aventure olympique pour l'équipe autrichienne
Emilie Dupont (avec communiqué) le 24/07/2021

Dressage : fin de l'aventure olympique pour l'équipe autrichienne

Alors que Victoria Max-Theurer devait prendre le départ du Grand Prix ce matin à Tokyo, à quelques heures de la compétition, la cavalière autrichienne a malheureusement dû déclarer forfait. “Abby ne s'est pas montré comme d'habitude lors de l'entraînement final - je ne le connais pas comme ça - et nous ne savions pas pourquoi. Nous l'avons immédiatement fait examiner par l’équipe vétérinaire, qui a malheureusement trouvé un abcès aigu de la racine dans une molaire tard dans la soirée. Le bien-être de mon cheval est primordial pour moi - cela est certain et ne changera jamais”, a-t-elle déclaré sur ses réseaux sociaux. Si la cavalière a ainsi été contrainte de renoncer à ses cinquièmes olympiades, l’équipe autrichienne a, elle aussi, dû renoncer à son rêve olympique. “La soumission finale de la liste des engagés a eu lieu immédiatement après la fin du contrôle vétérinaire. Malheureusement, aucun changement n'est possible après cela”, regrette la cheffe d’équipe Ursula Bart dans un communiqué de la Fédération équestre autrichienne. Néanmoins, les deux couples restants - Christian Schumach et Te Quiero SF, ainsi que Florian Bacher et Fidertraum - pourront défendre leur place en individuel aujourd’hui et demain.

Le Sologn’Pony de retour à Lamotte-Beuvron en 2021
Caroline Montaigne (avec communiqué) le 23/07/2021

Le Sologn’Pony de retour à Lamotte-Beuvron en 2021

Si, en raison de la situation sanitaire, l’Open de France n’a pas pu avoir lieu cette année - et ce pour la seconde fois consécutive - les poneys de sport français vont en revanche enfin pouvoir se retrouver en 2021, lors de la 22ème édition du Sologn’Pony. Elle se tiendra du mercredi 18 au samedi 21 août prochains, sur le Parc Équestre Fédéral de Lamotte-Beuvron. Pas moins de 2000 poneys seront en compétition, occupant une douzaine de pistes du Parc équestre fédéral. Côté sport, le Sologn’Pony 2021 proposera "pas moins de 118 épreuves fédérales, dont des épreuves Tournée des As (TDA), le championnat de France Future Élite 7 ans et le championnat de France des Poneys E en CSO et dressage. Côté élevage, c’est le moment-clé de l’année pour l’élite des jeunes poneys de sport français, avec les finales SHF des 4, 5 et 6 ans en saut d’obstacles, le National des Poneys Français de Selle (des foals aux poulinières en passant notamment par les Championnats des mâles de 2 et 3 ans, supports des approbations étalons), ou encore le championnat de France des 3 ans sport (multi-races) et le National New Forest”, annonce l’Association Nationale du Poney Français de Selle dans son communiqué de presse. Un village d’une quarantaine d’exposants sera également présent sur le site, durant toute la durée de l'événement. A noter que, afin de garantir la sécurité de chacun, il sera nécessaire à chaque personne de plus de 18 ans de se munir d’un pass sanitaire pour accéder à la manifestation, comme le précise l'équipe organisatrice.

Les championnats d’Europe de complet seront accessibles au public
Emilie Dupont (avec communiqué) le 23/07/2021

Les championnats d’Europe de complet seront accessibles au public

Bonne nouvelle pour les amateurs de concours complet : les championnats d’Europe - qui se tiendront cette année à Avenches - auront bien lieu et seront ouverts au public ! L’équipe organisatrice l’annonçait en effet ce jour dans un communiqué : “Le public pourra assister aux trois disciplines en compétition – dressage, cross-country et saut d’obstacles”. Le tout, “dans le cadre des dispositions sanitaires imposées par les autorités fédérales et cantonales. À ce titre, toute personne présente sur le site devra être porteuse du certificat COVID.” Pour ceux qui voudraient assister à ce grand moment de sport, la billetterie sera ouverte dès la mi-août. Rendez-vous donc du 23 au 26 septembre prochains, en Suisse.

Edwina Tops-Alexander et Katie Laurie participeront bien aux Jeux en individuel
Emilie Dupont (avec communiqué) le 23/07/2021

Edwina Tops-Alexander et Katie Laurie participeront bien aux Jeux en individuel

Bonne nouvelle pour le clan australien ! Après la suspension de Jamie Kermond pour dopage et, par la même, la dissolution de l’équipe australienne de saut d'obstacle pour ces Jeux de Tokyo, il ne restait qu’un seul espoir à Edwina Tops-Alexander et Katie Laurie : pouvoir défendre leur place et les couleurs de leur pays en individuel. Et ce 23 juillet, à quelques jours du début des épreuves, leur souhait a été exaucé. “Le Comité olympique australien a été informé qu'Edwina Tops-Alexander et Katie Laurie seront autorisées à participer à la compétition de saut d'obstacles individuel aux Jeux olympiques de Tokyo”, écrivait la Fédération équestre australienne. “Les mots ne peuvent décrire le sentiment qu'Edwina et moi ressentons toutes les deux suite à cette annonce. Cela a été de véritables montagnes russes, mais nous sommes prêtes et tellement excitées d'aller à Tokyo”, confiait Katie Laurie, qui prendra là le départ de ces premières olympiades. Arrivée prévue des deux Australiennes au Japon le 28 juillet.

Dressage : La visite vétérinaire ne passe pas pour Hot Chocolat vd Kwaplas
Adèle Vaupré (avec communiqué) le 23/07/2021

Dressage : La visite vétérinaire ne passe pas pour Hot Chocolat vd Kwaplas

Alors que la première épreuve du dressage des Jeux olympiques de Tokyo, le Grand Prix, commence demain, les chevaux étaient attendus ce vendredi pour la visite vétérinaire. Des soixante-dix concurrents appelés à défiler devant les officiels, presque tous ont été déclarés aptes à courir. Seuls deux ont été retenus en "holding box" afin d'être revus par les vétérinaires, et les deux appartiennent au couple Pinto, Isabelle et Carlos, courant pour deux nations différentes. Le cheval d'Isabelle, Hot Chocolat vd Kwaplas, engagé en tant que réserviste pour la France, a été présenté à cette visite vétérinaire par Jean-Marie Clair, le groom et compagnon de Maxime Collard (dont le cheval Cupido PB a été accepté sans problème). Après inspection, les vétérinaires ont décidé d'envoyer le cheval en holding box afin qu'il soit représenté un peu plus tard. Finalement, le hongre de 14 ans ne repassera pas devant les vétérinaires, entraînant son retrait de la compétition. Quant au cheval de Carlos Pinto, Sultao Menezes, lui aussi réserviste mais pour le Portugal, il devra repasser une visite demain, avant le Grand Prix. Ce n'est qu'à ce moment que les vétérinaires de la FEI le déclareront apte ou non à concourir. Enfin, le cheval réserviste des États-Unis, Don John, monté par Nick Wagman n'a pas été présenté devant les officiels et est donc éliminé. Début des hostilités demain, à partir de 10h (heure française) pour le Grand Prix.

Cornado NRW fait ses adieux au sport
Emilie Dupont le 22/07/2021

Cornado NRW fait ses adieux au sport

Après plus de dix années passées au plus haut niveau, l’heure de la retraite a sonné pour Cornado NRW, le crack de Marcus Ehning. Une nouvelle vie commence donc pour l’étalon gris de dix-huit ans à l’incroyable palmarès.

Le Salon du Cheval de Paris annulé pour la seconde année consécutive
Caroline Montaigne (avec communiqué) le 22/07/2021

Le Salon du Cheval de Paris annulé pour la seconde année consécutive

L’édition 2020 du Salon du Cheval de Paris avait d'ores et déjà été annulée en raison des conditions sanitaires liées à la Covid-19 et, cette année encore, malgré la vaccination et les mesures mises en place, les organisateurs n'ont pas souhaité maintenir l'évènement. “La mort dans l’âme, nous décidons, à l’instar d’autres événements, de renoncer à l’édition 2021. Il nous paraît aléatoire de construire un tel événement avec autant d’inconnues. [...] Nous pensons inutile de faire prendre des risques aux exposants, aux éleveurs, aux visiteurs et à tous les passionnés en général”, affirme l’organisation du Salon du Cheval de Paris via son communiqué de presse. L'équipe organisatrice pense désormais à l’avenir et se tient prête pour une prochaine édition : “Nous réfléchissons à un autre événement dans les mois à venir permettant de réunir la grande famille du Cheval.” A noter que, si le salon est annulé, le Championnat du Monde du Cheval Arabe est quant à lui maintenu, du 10 au 12 décembre prochain à Paris, Porte de Versailles.

Patrik Kittel ne prendra pas le départ des Jeux
Adèle Vaupré (avec communiqué) le 21/07/2021

Patrik Kittel ne prendra pas le départ des Jeux

Coup dur pour l'équipe suédoise de dressage à deux jours du début des épreuves. Dans un communiqué qui nous est parvenu à l'instant, la Fédération suédoise des sports équestres a annoncé le retrait des Jeux olympiques de Tokyo de Patrik Kittel et Well Done de la Roche CMF, couple pilier de la nation. « Well Done de la Roche CMF a subi une baisse de forme. Dans l'intérêt du respect de l'intégrité physique de Well Done, nous avons décidé de la retirer de la compétition aux Jeux olympiques de Tokyo », peut-on lire sur le communiqué. Patrik Kittel a également adressé quelques mots que voici : « À mon plus grand regret, Well Done a trébuché hier à l'entraînement. Une petite blessure nous empêche de concourir aux Jeux de Tokyo 2020. Même si je suis absolument dévasté, Welly passera toujours en premier. Je vais désormais soutenir mes élèves et mon équipe, pour continuer de représenter mon pays. » L'équipe est désormais composée de Juliette Ramel/Buriel K.H., Therese Nilshagen/Dante Weltino OLD et Antonia Ramel/Brother de Jeu.

Les organisateurs renoncent à Equissima
Caroline Montaigne (Avec communiqué) le 21/07/2021

Les organisateurs renoncent à Equissima

Initialement prévue du 2 au 5 septembre prochain, la manifestation Equissima est annulée pour la seconde année consécutive, en raison des contraintes sanitaires. L'événement, qui réunit chaque années plusieurs disciplines équestres, n'aura finalement pas lieu. L’équipe du meeting équestre international de Lausanne avait annoncé le maintien de l'événement il y a quelques semaines par le biais d'un communiqué de presse, avant de se rétracter cette semaine. Les organisateurs, contraints d’annuler une nouvelle fois l'événement, ont un goût amer. « Comme nous sommes une manifestation accueillant plus de 1000 personnes, nous devons assurer que participants et public seront contrôlés à l’entrée (au moyen d'un pass sanitaire, ndlr). Ce qui signifie que nous devons clôturer nos différentes aires de compétitions. Avec le site de Peccau, au Manège du Chalet, à Gobet, et celui de la plaine de Mauvernay, qui fait la joie des skieurs en herbe lausannoise chaque hiver, c’est tout simplement impossible ! » explique Marc-Henri Clavel, président du Comité d’organisation. Afin de préserver l'événement Equissima pour les années à venir, l’organisation en appel à la compréhension du public, afin que la prochaine édition soit à la hauteur des espérances des passionnés. « Nous donnons rendez-vous à notre public du 1er au 4 septembre 2022, car nous voulons absolument proposer des compétitions équestres de haut niveau et toujours libres d’accès », conclut le président Marc-Henri Clavel.

Suspendu pour dopage, Jamie Kermond ne participera pas aux Jeux olympiques
Emilie Dupont (avec communiqués) le 21/07/2021

Suspendu pour dopage, Jamie Kermond ne participera pas aux Jeux olympiques

Coup de tonnerre sur l’équipe de saut d’obstacles d’Australie : à quelques jours du début des Jeux olympiques de Tokyo, la fédération équestre australienne a annoncé la suspension de Jamie Kermond. Le cavalier n’a en effet pas respecté le règlement antidopage en vigueur dans son pays. “L'avis de suspension provisoire affirme que M. Kermond a renvoyé un échantillon A positif pour un métabolite de la cocaïne à la suite d'un test effectué par Sport Integrity Australia le 26 juin 2021”, précise la fédération. Conséquence pour le cavalier : il a désormais interdiction de participer à tout événement sportif soumis aux règles de l’Agence mondiale antidopage, y compris, évidemment, les prochains Jeux olympiques. Si Jamie Kermond peut encore faire appel et ”a désormais la possibilité de faire analyser son échantillon B”, comme le souligne la fédération australienne dans son communiqué, cela n’en reste pas moins un véritable coup dur pour l’équipe. “C’est un triste jour pour nous tous. Je n’aurais jamais imaginé que notre équipe (ou ce qu’il en reste) soit dans cette situation. [...] Les gens doivent être responsables de leurs actions et savent ce qu’ils sont”, a déclaré Edwina Tops-Alexander sur ses réseaux sociaux. De son côté, dans un communiqué, Jamie Kermond s’est dit “profondément désolé” et “plein de regrets”, après avoir reconnu une consommation de cocaïne dans un but purement récréatif. La fédération australienne se penche donc quant à elle activement sur la question d’un éventuel couple remplaçant, Rowan Willis, initialement réserviste, ayant déclaré forfait il y a quelques jours.

Topas FBW rejoint Victoria Max-Theurer
Sabine Mottet le 21/07/2021

Topas FBW rejoint Victoria Max-Theurer

Sacré de nombreuses fois champion dans diverses catégories, Topas FBW est à la fois un très bon compétiteur sur les rectangles de dressage et un bon reproducteur. Depuis peu, l’étalon a intégré le piquet de chevaux de la cavalière autrichienne de Grand Prix Victoria Max-Theurer. Portrait de ce bai au remarquable pedigree.