CDIO5* Compiègne : Morgan Barbaçon-Mestre et Sir Donnerhall II remplacés par Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard
Emilie Dupont (avec communiqué) le 17/05/2022

CDIO5* Compiègne : Morgan Barbaçon-Mestre et Sir Donnerhall II remplacés par Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard

Alors que Morgan Barbaçon-Mestre et son fidèle Sir Donnerhall II devaient représenter la France aux côtés de Pauline Basquin et Sertorius de Rima*IFCE ainsi que Isabelle Pinto et Hot Chocolat VD Kwaplas*de la Gesse à l'occasion de la Coupe des nations du CDIO5* de Compiègne qui se déroulera du 19 au 22 mai prochains, la Fédération française d'équitation a annoncé ce mardi 17 mai, par voie de communiqué, que le duo qui se classait septième de la finale de la Coupe du monde il y a un mois à Leipzig ne serait finalement pas membre de l’équipe de France. Cela, suite au fait que l'étalon de seize ait "déclaré aujourd’hui une éruption cutanée. En accord avec le staff fédéral, Morgan Barbançon-Mestre a préféré privilégier le bien-être de son cheval et renoncer à la compétition pour prendre le temps de le soigner." Le couple sera remplacé par l'un des duos tricolores les plus prometteurs : Corentin Pottier et son excellent fils de Totilas âgé de onze ans, Gotilas du Feuillard, actuellement au sein du Groupe 2 en vue des Jeux de Paris, champions de France Pro Elite en titre et qui enchaînent les belles performances sur la scène internationale. À noter qu'il s'agira-là de la première participation du couple à un CDIO5*. Comme le précise également la Fédération, Morgan Barbaçon-Mestre "reste engagée dans le CDI3* avec Boléro et Habana Libre". Le Grand Prix se tiendra samedi à partir de 11h35. Dimanche, le Grand Prix Spécial est programmé à 9h et la Reprise Libre en Musique à la suite, dès 13h25.

Vêtements équestres et lifestyle, une vraie tendance
Claude Bigeon le 16/05/2022

Vêtements équestres et lifestyle, une vraie tendance

Avoir un look à cheval et à la ville. La tendance s’est clairement accélérée depuis une petite dizaine d’années avec l’arrivée de nouvelles marques, qui se sont construites autour de cet ADN. Parmi elles, citons par exemple Dada Sport, Harcour ou encore Pénélope, mais chacune avec ses valeurs et son modèle économique. Exploration de cette tendance dans le numéro 417 de L'Eperon Hebdo.

CSI3* Grimaud : Le Grand Prix pour Mégane Moissonnier
Adèle Vaupré le 15/05/2022

CSI3* Grimaud : Le Grand Prix pour Mégane Moissonnier

Ce n'est pas un tour de magie qu'a réalisé Mégane Moissonnier, sur Bracadabra (Pacific des Essarts), mais bien une confirmation que la Française surfe sur la vague du succès ! Après ses exploits baulois le week-end dernier, la cavalière s'est imposée dans le Grand Prix du CSI3* de Grimaud, devant son compatriote Emeric George, sur Calisco de Terlong (Mylord Carthago), et le Luxembourgeois Victor Bettendorf, associé à Mr. Tac (Non Stop). Mégane est la seule cavalière à avoir bouclé un parcours parfait au barrage sous la barre des quarante-et-une secondes, elle qui avait déjà terminée première ex-aequo avec Pénélope Leprévost un peu plus tôt dans le week-end. Cette dernière s'affiche d'ailleurs au cinquième rang de ce Grand Prix avec l'étalon du GFE, Candy de Nantuel (Luidam), double sans-faute également, mais avec un chronomètre qui ne lui a pas permis de s'approcher du podium.

CCI4*-S Chatsworth : Thomas Carlile deuxième et Darmagnac de Béliard deuxièmes
Adèle Vaupré le 15/05/2022

CCI4*-S Chatsworth : Thomas Carlile deuxième et Darmagnac de Béliard deuxièmes

Seul Français engagé dans le CCI4*-S de Chatsworth, Thomas Carlile a terminé deuxième de l'épreuve. Il avait emmené pour l'occasion son fils de Canturo, âgé de neuf ans, Darmagnac de Béliard. Après un très bon dressage à 73.25%, qui lui a valu 26.8 points de pénalité, le duo n'a ajouté que 0.4 point pour temps dépassé à son compteur sur l'hippique. Si sur le cross, ils font monter leur total à 32.4 points à cause de 5.2 points de temps dépassé, ils ne sont pas les seuls ! En effet, personne parmi les quatre-vingt-seize partants sur ce test n'a été en mesure de boucler un maxi. Le plus rapide étant Oliver Townend, qui boucle son cross avec deux points de pénalité sur Dreamliner (Jumbo). C'est d'ailleurs cette paire qui remporte l'épreuve grâce à un score inférieur d'un point à celui de Thomas Carlile et Darmagnac. La troisième place revient à Rosalind Canter, sur un autre produit de Jumbo : Pencos Crown Jewel.

Grand National : Tours-Pernay pour Robin Le Squeren et Dorado de Riverland
Adèle Vaupré (avec communiqué) le 15/05/2022

Grand National : Tours-Pernay pour Robin Le Squeren et Dorado de Riverland

Quel week-end pour l'Ecurie Horse Breed - Sellerie des Juraires ! Ses cavaliers Robin Le Squeren et Mathieu Bourdon ont remporté à eux deux les trois épreuves majeures de ce week-end à Tours Pernay (37) chez la Famille Deuquet. Robin, après ses deux très beaux classements au CSIO5* de la Baule (44) le week-end dernier, a débuté cette étape du Grand National FFE - AC Print en s'imposant vendredi dans la Pro 1 Grand Prix 1,45 mètre avec Dorado de Riverland. Puis ce fut au tour de Mathieu de remporter samedi après-midi la Pro 1 Vitesse 1,45 mètre avec Atina du Tertre. Et pour finir ce week-end de la plus belle des manières, Robin et Dorado de Riverland s'octroient de nouveau la victoire dans la Pro Elite Grand Prix 1m50 - Département d'Indre et Loire.

CSI5* Windsor : Grégory Wathelet s'impose dans les jardins de la Reine
Adèle Vaupré le 15/05/2022

CSI5* Windsor : Grégory Wathelet s'impose dans les jardins de la Reine

Comme chaque année, les jardins du château de Windsor accueillent le Royal Windsor Horse Show. Point d'orgue de l'évènement, le Grand Prix 5* a sacré Grégory Wathelet, plus en forme que jamais avec Nevados S. Troisièmes ex-aequo du Grand Prix 5* de La Baule le dimanche précédent, le Belge et son fils de Calvados Z ont cette fois terminé sur la plus haute marche du podium d'un Grand Prix qui n'en a pas épargné beaucoup. Sur les trente-deux partants de cette épreuve, seuls trois sont ressortir sans incident du parcours dessiné par le chef de piste portugais, Bernardo Costa Cabral. Grégory Wathelet était d'ailleurs le premier à gagner sa place pour le barrage, et donc à s'élancer sur l'ultime parcours. Son nouveau parcours parfait en 34''79 ne sera pas amélioré. Max Kühner, que sa généreuse Elektric Blue P (Eldorado vd Zeshoek) a sauvé - par on ne sait quel miracle - d'une georgette qui aurait entraîné une grosse faute chez la plupart des chevaux, a bien tenté d'aller plus vite, mais en vain. S'il passe (encore) à côté d'une victoire, le pilote autrichien prouve encore sa régularité au plus haut niveau. Enfin, malgré les qualités évidentes de Ladriano Z (Lawito), l'Israélien Daniel Bluman n'a pu éviter une faute, mais termine tout de même sur la troisième marche du podium. Côté Français, pas de barragiste. La meilleure performance est à mettre au compte de Charles Henri Fermé, onzième à cause de quatre points avec Bellini Dufaure de L (Mylord Carthago). Les deux autres Tricolores engagés dans cette épreuve, Kévin Staut et Roger-Yves Bost, fautent tous les deux à deux reprises, respectivement associés à Cheppetta (Chepetto) et Cassius Clay VDV Z (Calvino Z).

CCIO4*-S Pratoni del Vivaro : Les Bleus deuxièmes du test event pour les Mondiaux
Adèle Vaupré le 15/05/2022

CCIO4*-S Pratoni del Vivaro : Les Bleus deuxièmes du test event pour les Mondiaux

Pratoni del Vivaro accueillait ce week-end le test event en vue des championnats du monde, qui auront lieu en septembre. Après un hippique délicat, la France, qui pointait en tête hier à l'issue du cross, talonnée à 0.1 point par les Suisses, termine finalement à la deuxième place de cette Coupe des nations, derrière la Suisse - impériale tout au long de la compétition -, et devant la Suède. Après l'abandon de Karim Laghouag et Triton Fontaine (Gentleman IV) sur le cross, les Bleus n'étaient plus que trois à défendre leur place de leaders sur l'hippique.

LGCT : L'étape madrilène dans la poche de Sanne Thijssen
Adèle Vaupré le 14/05/2022

LGCT : L'étape madrilène dans la poche de Sanne Thijssen

La jeune néerlandaise Sanne Thijssen, vingt-trois ans, a remporté ce samedi soir, et pour la première fois de sa carrière, une étape du Global Champions Tour. C'est à Madrid que le circuit faisait étape, et ils étaient trente-trois concurrents à prendre le départ du Grand Prix, dont un Français, Simon Delestre. Malheureusement, ce dernier a écopé de quatre points en première manche, avec Tinka's Hero Z (Tinka's Boy). Cependant, le couple parvient tout de même à se classer onzième grâce au parcours à quatre points le plus rapide. Dix couples devaient alors s'affronter au barrage. Après les huit points d'Eduardo Alvarez Aznar/Bentley de Sury (Sunday de Riverland), les quatre de Brian Moggre/MTM Vive le Reve (Ustinov), de Yuri Mansur/QH Alfons Santo Antonio (Aromats), ainsi que de Fernando Martinez Sommer/Cor Bakker (Colandro), l'Irlandais Darragh Kenny était le premier à afficher un chronomètre de référence avec un nouveau sans-faute en 39''91. Il est aussitôt rejoint sur la plus haute marche du podium provisoire par le Brésilien Marlon Modólo Zanotelli, qui franchit la ligne sur la selle de VDL Edgar M (Arezzo VDL) avec le même chronomètre que l'Irlandais ! À ce moment de la compétition, il ne restait plus que quatre cavalières pour détrôner les deux hommes. Ioli Mytilineou, Jodie Hall McAteer et Katrin Eckermann assurent un sans-faute mais ne parviennent pas à rattraper les deux leaders. Sanne Thijssen est la dernière à s'élancer, aux rênes de son meilleur cheval, Con Quidam RB (Quinar Z), âgé de seize ans et se joue de la difficulté imposée par ses deux rivaux, en affichant au passage de la ligne un temps de 39''15 (vidéo ci-dessous). Sur la grande piste en herbe madrilène, devant des tribunes combles, c'est le deuxième Grand Prix 5* que s'offre la Néerlandaise après celui de Rotterdam l'année dernière, qu'elle avait déjà remporté avec Con Quidam RB.

En pratique avec Grégory Cottard #2 | L'entraînement du cheval de sport
Claude Bigeon le 14/05/2022

En pratique avec Grégory Cottard #2 | L'entraînement du cheval de sport

Continuons notre série de vidéos en immersion avec Grégory Cottard, membre de l'équipe de France de saut d'obstacles, seul représentant tricolore dans sa discipline lors des finales Coupe du monde de Leipzig. Le cavalier explique à quoi ressemblent ses séances de travail avec ses chevaux et ce qu'il recherche dans leur entraînement au quotidien.

Le conte de fée de Ramatou Ouedraogo
Béatrice Fletcher le 13/05/2022

Le conte de fée de Ramatou Ouedraogo

À seulement dix-neuf ans, Ramatou Ouedraogo, championne de France Minimes et Cadet, évolue actuellement au plus haut niveau dans la catégorie Jeunes cavaliers avec sous sa selle quelques-uns des meilleurs étalons du Groupe France Élevage. Retour sur un destin unique dans le numéro 417 de L'Eperon Hebdo.

CSIO5* Rome : La sélection tricolore pour la Coupe des nations dévoilée
Adèle Vaupré (avec communiqué) le 13/05/2022

CSIO5* Rome : La sélection tricolore pour la Coupe des nations dévoilée

À la suite du choix fait par le sélectionneur national Henk Nooren et l'équipe fédérale d'encadrement sportif, la Fédération Française d’Équitation a communiqué ce vendredi matin, 13 mai, la liste des couples qui représenteront la France par équipe à l’occasion de la Coupe des nations au CSIO 5* de Rome, du 25 au 29 mai 2022.

La sélection pour la Coupe des nations du CSIO3* de Lisbonne dévoilée
Communiqué le 12/05/2022

La sélection pour la Coupe des nations du CSIO3* de Lisbonne dévoilée

À la suite du choix fait par le sélectionneur national adjoint Édouard Coupérie et l'équipe fédérale d'encadrement sportif, la Fédération Française d’Équitation communique la liste des couples qui représenteront la France par équipe à l’occasion de la Coupe des nations du CSIO3* de Lisbonne (POR) du 25 au 29 mai 2022. Ont été sélectionnés :

L'élevage d'Auge, artisan de champions
Béatrice Fletcher le 12/05/2022

L'élevage d'Auge, artisan de champions

Julien Epaillard, actuellement meilleur cavalier français et douzième au classement mondial, réputé comme étant le pilote le plus rapide du circuit, nous fait découvrir l’élevage qu’il gère aux côtés de son épouse Susana, au Pré d’Auge, dans le numéro 417 de L'Eperon Hebdo.

Le numéro 417 de L'Eperon Hebdo est disponible
le 11/05/2022

Le numéro 417 de L'Eperon Hebdo est disponible

Usual Suspect d’Auge, Tecla d’Auge, Cheyenne d’Auge ou encore Safari d’Auge… Ces noms ne vous sont très certainement pas inconnus, tant leurs performances à haut niveau sont nombreuses. Leur autre point commun ? Tous sont nés au sein de l’élevage de Susana et Julien Epaillard. Un élevage familial au rayonnement international, avec une philosophie, des ambitions et une façon de faire qui lui est propre, et que l’actuel meilleur cavalier tricolore vous présente dans ce nouveau numéro de L’Eperon Hebdo. Puis, partez à la rencontre de Ramatou Ouedraogo. À seulement dix-neuf ans, la cavalière évolue actuellement à haut niveau dans la catégorie Jeunes cavaliers, avec sous sa selle quelques-uns des meilleurs étalons du Groupe France Élevage. Retour sur un destin unique. Cette semaine, dans sa rubrique Economie, L’Eperon Hebdo se penche sur une tendance qui s’impose depuis quelques années : celle des vêtements initialement dédiés à l’équitation mais que les marques pensent désormais également de façon à ce qu’ils puissent être portés en ville sans difficulté. Décryptage d’un subtile mélange de critères techniques, pratiques et esthétiques. Dans ce numéro 417, la rédaction vous propose aussi de découvrir les travaux actuellement en cours au Haras du Pin. Un projet aux multiples facettes et, surtout, à l’envergure tout à fait exceptionnelle. Enfin, comme chaque mercredi, retour sur les résultats sportifs et actualités qui ont marqué la semaine passée, notamment au CSIO5* de La Baule, à l’occasion duquel le staff fédéral a fait le point sur ses objectifs et stratégies en vue des prochains championnats du monde dans les sept disciplines concernées. Bonne lecture et à la semaine prochaine !

Les adieux de Qing du Briot*IFCE enfin programmés
Adèle Vaupré (avec communiqué) le 10/05/2022

Les adieux de Qing du Briot*IFCE enfin programmés

Pilier de l'équipe de France, multi-médaillé en concours complet, dont l'or olympique par équipe à Rio, et surtout le cheval d'une vie. Qing du Briot*IFCE, le fidèle complice du Lieutenant-colonel Thibaut Vallette, écuyer en chef du Cadre noir, fera au public un dernier au revoir à l'occasion du gala "Au coeur du Grand manège" samedi 21 mai 2022. Le hongre bai qui affiche aujourd'hui l'un des plus beaux palmarès du concours complet français, part pour une retraite bien méritée à l'âge de dix-huit ans. Toute la rédaction de L'Eperon souhaite une bonne retraite à ce cheval, à qui l'équipe de France de concours complet doit beaucoup.

Bienvenue à Mâcon-Chaintré
Jocelyne Alligier le 10/05/2022

Bienvenue à Mâcon-Chaintré

À Mâcon, la municipalité emmenée depuis 2001 par Jean-Patrick Courtois mise sur le sport, et l’équitation en fait bien partie. Les installations du centre équestre de Mâcon-Chaintré, en délégation de service public à l’association Mâcon-Chaintré Evénements, profitent aux cavaliers locaux et bien au-delà, le site accueillant de nombreuses compétitions nationales et internationales. Découverte de ce lieu incontournable dans le numéro 416 de L'Eperon Hebdo.