CIX-Stockholm : Le centième de Maxime Livio
Adèle Vaupré le 28/11/2022

CIX-Stockholm : Le centième de Maxime Livio

Pour la première fois de son histoire, le Sweden International Horse Show de Stockholm accueillait, en plus d'un CSI4*, d'un CDI5* et d'un CAI-W, un cross indoor. Déjà vainqueurs de la "qualificative" de jeudi soir, qui déterminait l'ordre de passage de la "finale" dominicale, Maxime Livio et Boleybawn Prince ont remis le couvert en remportant également la finale. Mais il s'en est fallu de très, très peu. Lorsque Maxime entre en piste, la Suédoise Frida Andersen est en tête, avec sa jument de huit ans, Box Compris (Iowa 960), sans aucune pénalité et avec un chronomètre de 40.69 secondes. Maxime Livio s'élance et avale une par une les difficultés mises en place par le chef de piste, et au passage de la ligne, son chronomètre se dévoile : 40.68 secondes ! Un centième sépare le Français de la Suédoise, à l'avantage de la bannière tricolore. Sur la troisième marche du podium, c'est la championne olympique Julia Krajewski qui se fait sa place, grâce à son parcours parfait en 41.78 secondes sur Nickel 21 (Numero Uno). Prochain objectif pour le duo français : Genève, où ils figurent pour l'heure parmi les quatre Tricolores retenus pour le cross indoor suisse.

CSI5* Stockholm : Peder Fredricson, comme à la maison
Adèle Vaupré le 27/11/2022

CSI5* Stockholm : Peder Fredricson, comme à la maison

Après l'attelage et le dressage, et avant le cross indoor, le Sweden International Horse Show a désigné le vainqueur de son épreuve majeure en saut d'obstacles. Le Grand Prix 5* est tombé dans l'escarcelle de Peder Fredricson, pour le plus grand bonheur du public, venu applaudir leur cavalier national, et ancien numéro un mondial. Le Suédois a pu compter sur H&M Christian K (Namelus R) pour aligner le double sans-faute le plus rapide, en 41.55 secondes. Le couple devance les jumeaux Philippaerts, qui montent sur les deux et troisième marches du podium. Olivier s'empare de la deuxième place sur H&M Miro (Diamant de Semilly), tandis que Nicola termine troisième avec H&M Luna van't Ruytershof (Levisto Z). Les deux frères passaient respectivement la ligne avec un chronomètre de 41.96 et 42.73 secondes. Angelica Augustsson Zanotelli, quatrième et dernière double sans-faute de l'épreuve, se classe quatrième sur la selle de Chadora Lady (Chacco-Blue).

CSI3* Valence : La Belgique, emmenée par Niels Bruynseels, fait carton (presque) plein
Adèle Vaupré le 27/11/2022

CSI3* Valence : La Belgique, emmenée par Niels Bruynseels, fait carton (presque) plein

Valence accueille actuellement l'édition 2022 de son Winter Tour avec, cette semaine, un CSI3*. Dans le Grand Prix, dont les barres atteignaient 1,55 mètre, la Belgique a frappé un grand coup. D'abord, avec pas moins de trois couples (sur huit) qualifiés pour le barrage. Mieux encore, ces trois couples terminent tous dans le top 4 de l'épreuve ! La victoire revient à Niels Bruynseels, aux rênes de Matador (Emerald), un hongre de neuf ans qui remporte ce dimanche son tout premier Grand Prix international. Le duo a signé le plus rapide des trois parcours double sans-faute, le seul largement sous la barre des 40 secondes, avec 38.08 secondes. Niels Bruynseels termine devant son compatriote, Wilm Vermeir, sur Enola Gay of Two Notes Z (Emerald), en 40.55 secondes, tandis que le troisième belge de ce barrage, Koen Vereecke, se classe quatrième après le barrage le plus rapide, en 37.20 secondes, mais pénalisé de quatre points sur la selle de Kasanova de la Pomme (Bamako de Muze). C'est au milieu de ce trio de représentants du Plat Pays que l'Irlandais Michael Duffy s'est fait une place sur la troisième marche du podium grâce à un nouveau sans-faute de Everest D.R (Carthago Z). Côté Français, ils étaient trois au barrage. Harold Boisset et T'Obetty du Domaine, avec quatre points au barrage, sont les meilleurs représentants de la bannière tricolore et pointent au cinquième rang.

CSI4* Rouen : Stefan Eder vole la vedette à Valentin Besnard et Pénélope Leprévost
Adèle Vaupré le 27/11/2022

CSI4* Rouen : Stefan Eder vole la vedette à Valentin Besnard et Pénélope Leprévost

Au CSI4* d'Equi Seine, le public aurait probablement adoré saluer la victoire de l'un de ses cavaliers tricolores. Et il s'en est fallu de peu... de deux centièmes de seconde précisément ! En effet, alors que Valentin Besnard et Dynastie de Beaufour (Diamant de Semilly) affichaient un barrage sans pénalité à 39.24 secondes, l'Autrichien Stefan Eder a quant à lui passé la ligne d'arrivée avec un temps de 39.22 secondes sur Condaro (Contendro I), un hongre de treize ans qui remporte là sa première victoire en compétition internationale. La France occupe finalement deux des trois marches du podium grâce à la troisième place de Pénélope Leprévost et le gris Bingo del Tondou (Vigo d'Arsouilles), eux aussi double sans-faute au barrage. Un quatrième double sans-faute, mais moins rapide que les trois autres de ce Grand Prix 4*, est à mettre au compte du couple belge Annelies Vorsselmans et Iron Man 15 (Indoctro). À noter la présence au barrage de quatre autres couples français. Cédric Hurel et Fantasio Floreval Z (Florian de la Vie) terminent cinquième avec quatre points, score également affiché par Mélanie Cloarec et Fais Toi Belle du Seigneur Pleville (Baltik Sitte) mais que le chronomètre place au huitième rang. Avec huit points, Reynald Angot et Untouchable Gips*HDC (Portofino 46*La Silla) se classent au dixième rang tandis qu'avec douze points, Mathieu Billot et Défi de Boisy (Lando) terminent douzièmes.

CSI-W Madrid : Encore une victoire pour Julien Epaillard et Caracole de la Roque
Adèle Vaupré le 27/11/2022

CSI-W Madrid : Encore une victoire pour Julien Epaillard et Caracole de la Roque

On ne sait pas ce qu'il en est pour vous, mais ici, on ne se lasse pas du duo formé par Julien Epaillard et Caracole de la Roque (Zandor Z). C'est presque comme une évidence que le couple s'est offert l'étape Coupe du monde de Madrid. Pourtant, il y avait bousculade au barrage, avec pas moins de quinze couples au barrage. Steve Guerdat n'en ressortira pas sans pénalité, puisqu'il renverse trois barres avec Albfuehren's Maddox (Cohiba 1198), tandis que son compatriote Martin Fuchs en laisse une à terre avec The Sinner (Sanvaro). Même sanction pour deux couples français, Grégory Cottard/Bibici (Norman Pré Noir) et Kevin Staut/Visconti du Telman (Toulon), qui terminent respectivement onze et septième. Le très en forme Danois Andreas Schou subit le même sort et s'affiche au neuvième rang avec Independent (Diamant de Revel). Même Harry Charles, sur Casquo Blue (Chacco-Blue), et son compatriote britannique Ben Maher, avec Exit Remo (San Remo), ne peuvent éviter de renverser un obstacle et se positionnent dix et cinquième. Des fautes probablement provoquées par le chronomètre supersonique de Julien Epaillard et Caracole de la Roque. Partis en deuxième au barrage, juste après Ben Maher, le duo est de nouveau sorti de piste avec un sans-faute à la clé et a affiché un chronomètre de 42.61 secondes, que personne n'est parvenu à approcher par la suite. Seuls trois autres couples sont parvenus à laisser toutes les barres sur les taquets. Daniel Deusser, récent vainqueur du Super Grand Prix du Longines Global Champions Tour avec Tobago Z (Tangelo van de Zuuthoeve), termine deuxième de cette étape Coupe du monde, mais cette fois aux rênes de Bingo Ste Hermelle (Number One d'Iso). Simon Delestre complète le podium avec un Cayman Jolly Jumper (Hickstead) efficace en 44.37 secondes, tandis que Piergiorgio Bucci doit se contenter de la quatrième place avec Cochello (Casall).

CDI5* Stockholm : Coup double pour les numéros un mondiales
Adèle Vaupré le 27/11/2022

CDI5* Stockholm : Coup double pour les numéros un mondiales

Après avoir remporté facilement le Grand Prix hier, Jessica von Bredow-Werndl et TSF Dalera BB (Easy Game) ont également été les mieux notées sur la Reprise libre en musique du CDI5* de Stockholm. Si leur score de 88.760 ne fait pas partie de leurs meilleurs, c'est tout de même avec une nette avance que la paire s'offre une énième victoire au plus haut niveau. Comme la veille, Isabell Werth et DSP Quantaz (Quaterback) accrochent une deuxième place, avec une reprise notée à 85.360%. En revanche, pas de triplé allemand cette fois. Contrairement à hier, Benjamin Werndl, le frère de la lauréate, n'a pas eu le succès escompté et doit ce dimanche se contenter d'une cinquième place après une Libre à 81.095% sur Famoso Old (Farewell III). Pour le plus grand plaisir du public, c'est le souriant suédois Patrik Kittel qui se hisse sur le podium avec Touchdown (Quaterback) et une note de 83.660%. À bien y regarder, ce podium rappelle très fortement celui du la Coupe du monde de Lyon, où ces trois cavaliers se plaçaient déjà dans cet ordre, à la différence près qu'Isabell Werth y montait Emilio 107 (Ehrenpreis) et non DSP Quantaz.

Vleut n'est plus
le 27/11/2022

Vleut n'est plus

Ce samedi 26 novembre, le Groupe France Elevage a annoncé la perte de Vleut (Quick Star), emporté par des coliques. L'étalon, qui avait été révélé à l'international par Maikel van der Vleuten avant de poursuivre la majeure partie de sa carrière à haut niveau sous la selle d'Edwina Tops-Alexander, était âgé de vingt ans. « Beau et d'une gentillesse rare, il a marqué les esprits de ceux qui s'en sont occupés, du Haras de Coquerie, Saint Lo, Corbon, Keros jusqu'à la plage de Frehel en Bretagne », précisait le GFE sur ses réseaux sociaux.

Karim Laghouag et Punch de l'Esques enflamment Rouen
Adèle Vaupré le 27/11/2022

Karim Laghouag et Punch de l'Esques enflamment Rouen

Equi Seine, c'est certes et avant tout un CSI4*. Mais cette année, l'évènement a également ouvert ses portes aux complétistes en organisant son premier cross indoor. Une édition remportée par Karim Laghouag et l'inusable Punch de l'Esques (Hermès d'Authieux), toujours aussi fringuant et à son affaire malgré ses dix-neuf ans ! Le couple est d'ailleurs le seul à avoir bouclé un parcours sans la moindre pénalité dans le temps imparti de 123 secondes, accrochant ainsi un nouveau triomphe à leur tableau de chasse. À Rouen, les "vieux" n'ont pas dit leur dernier mot puisque sur la troisième marche du podium, on retrouve un autre cheval de dix-neuf ans, l'étalon Propriano de l'Ebat (Clown du Chesney), toujours piloté par Luc Château. La paire comptait 1.6 points de temps à son passage sur la ligne d'arrivée. Enfin, dernier à s'élancer sur le parcours, Thomas Carlile accroche la deuxième place avec à peine une seconde de temps dépassé au compteur, soit un total de 0.4 point. Sous sa selle, la jeune Spring Thyme de la Rose (Sir Donnerhall), neuf ans, qui faisait ses débuts en cross indoor et qui a ravi son cavalier, qui la qualifiait de « phénoménale » sur ses réseaux sociaux. « Impatient de vous retrouver pour les prochains », ajoutait-il par la suite. Rendez-vous à Genève pour le prochain cross indoor, où Karim et Punch seront évidemment de la partie.

CAI-W Stockholm : Boyd Exell, toujours invaincu en Coupe du monde
Adèle Vaupré le 27/11/2022

CAI-W Stockholm : Boyd Exell, toujours invaincu en Coupe du monde

Quatrième étape Coupe du monde d'attelage, et quatrième victoire pour l'Australien Boyd Exell. Cette fois, c'est à Stockholm que le meneur a encore frappé. Comme depuis le début de la saison, après avoir remporté l'épreuve d'ouverture, le champion a remis le couvert sur l'épreuve support de l'étape Coupe du monde, et ce dès le premier round. Mais le Néerlandais Ijsbrand Chardon le talonnait de près, à tout juste une seconde, alors qu'aucun de ces deux attelages n'avait renversé la moindre balle. Et ils étaient d'ailleurs les seuls puisque l'Allemand Michael Brauchle, était le troisième et dernier qualifié pour le barrage, avec une balle renversée et un chronomètre de 153.75 secondes... soit dix secondes de retard sur le leader australien. Au barrage en revanche, la tendance s'est inversée. Alors que l'Allemand laissait toutes les barres sur les cônes, ses deux rivaux fautaient chacun une fois. Et pourtant, pas de changement au classement puisque malgré ses quatre secondes supplémentaires, Boyd Exell affichait encore un chronomètre extrêmement rapide, avec seulement 139.74 secondes au compteur. Ijsbrand Chardon termine deuxième, avec 143.68 secondes tandis que Michael Brauchle monte sur la troisième marche du podium (147.74).

CDI-W Madrid : Frederic Wandres double la mise
Adèle Vaupré le 26/11/2022

CDI-W Madrid : Frederic Wandres double la mise

Déjà vainqueurs hier soir du Grand Prix, Frederic Wandres et Duke of Britain FRH (Dimaggio) ont remis le couvert ce soir lors de la Reprise libre en musique, support de l'étape Coupe du monde FEI de Madrid. Le couple a d'ailleurs battu son record personnel en obtenant la note de 84.830%, faisant de nouveau l'unanimité auprès des cinq juges, qui ont tous estimé que ce couple avait déroulé la meilleure reprise des douze partants de cette épreuve. L'Allemagne réalise d'ailleurs un doublé avec la deuxième place de Helen Langehanenberg et Annabelle (Conteur). Quatrièmes hier à l'issue du Grand Prix, le duo s'est propulsé au second rang grâce à une kür notée à 80.035%. La Néerlandais Thamar Zweistra termine troisième (79.660) sur Hexagon's Ich Weiss (Hexagon's Rubiquil), tandis que Morgan Barbançon et Sir Donnerhall II (Sandro Hit), seul couple français au départ de cette épreuve, s'affichent au pied du podium (78.220).

Alexa Ferrer a tout pour faire
Sylvia Flahaut le 26/11/2022

Alexa Ferrer a tout pour faire

À trente-quatre ans, Alexa Ferrer fait son chemin, doucement mais sûrement, vers le sport de haut niveau. Pour cela, elle peut compter sur une solide expérience, des soutiens de choix et un piquet de chevaux de qualité.

CDI5* Stockholm : Triplé allemand dans le Grand Prix
Adèle Vaupré le 26/11/2022

CDI5* Stockholm : Triplé allemand dans le Grand Prix

Alors que certains dresseurs ont choisi le Sud de l'Europe et la capitale madrilène pour une étape Coupe du monde, d'autres ont préféré faire le voyage à Stockholm pour un CDI5*, dont les numéros un mondiales Jessica von Bredow-Werndl et TSF Dalera BB (Easy Game). Sans grande surprise, ce sont elles qui remportaient ce samedi midi le Grand Prix de ce CDI5* avec une moyenne de 83.065%. À leurs côtés sur le podium, deux compatriotes. D'abord, le frère de Jessica, Benjamin Werndl, accompagné de Famoso Old (Farewell III), qui s'installe au troisième rang grâce à ses 78.348%. Entre les deux membres de la fratrie, c'est Isabell Werth qui prend la deuxième place, avec les 78.565% de DSP Quantaz (Quaterback).

CDI-W Madrid : Morgan Barbançon sur le podium du Grand Prix
Adèle Vaupré le 26/11/2022

CDI-W Madrid : Morgan Barbançon sur le podium du Grand Prix

À la Madrid Horse Week, ce vendredi 25 novembre, les dresseurs ont pris possession de la piste principale pour dérouler la reprise Grand Prix. Quatorze concurrents devaient prendre le départ de cette épreuve mais ils ne seront finalement que treize à le faire. En effet, alors qu'il effectuait sa détente, le Français Alexandre Ayache n'a pas été autorisé à se présenter devant les juges pour suspicion de traces de sang dans la bouche de sa jument Jolene (Johnson), comme l'a expliqué le sélectionneur de l'équipe de France, Jean Morel, à nos confrères de Grand Prix. Quant à ce qui s'est joué en piste, les juges ont, à l'unanimité, placé l'Allemand Frederic Wandres au sommet du tableau des scores. Sur Duke of Britain FRH (Dimaggio), le cavalier récoltait la moyenne de 77.152%, soit une large avance sur sa première poursuivante, Thamar Zweistra. En selle sur Hexagon's Ich Weiss (Hexagon's Rubiquil), la Néerlandaise atteignait quant à elle les 72.478%. Sur la troisième marche du podium, c'est la Française Morgan Barbançon qu'on retrouve, toujours sur la selle de son fidèle Sir Donnerhall II (Sandro Hit), grâce à une reprise en 72.196%. L'Allemande Helen Langehanenberg termine au pied du podium après les 72.000% de Annabelle (Conteur).

La jeunesse dorée de Golden de Béliard
Adèle Vaupré (avec Emilie Dupont) le 25/11/2022

La jeunesse dorée de Golden de Béliard

Qu’est-ce qui est haut comme trois pommes, a un sacré caractère et une couronne sur la tête ? À six ans, Golden de Béliard AA s’est révélée sur la scène internationale en remportant le Mondial du Lion de sa génération. Portrait de cette petite bombe aussi attachante qu’explosive.

À Stockholm, la qualificative du cross indoor pour Maxime Livio
Adèle Vaupré (avec communiqué) le 25/11/2022

À Stockholm, la qualificative du cross indoor pour Maxime Livio

Hier soir, au Sweden International Horse Show de Stockholm, hôte d'un CSI4*, d'un CDI4* et d'une étape Coupe du monde d'attelage, Maxime Livio et Boleybawn Prince se sont imposés sur la qualificative du cross indoor. Cette première épreuve déterminait l'ordre de passage de la "finale", qui se tiendra dimanche, après le Grand Prix du CSI4*.

TVA : un dénouement proche et incertain
Sylvia Flahaut le 24/11/2022

TVA : un dénouement proche et incertain

Après avoir observé le passage en force du projet de loi de finances du Gouvernement pour 2023, certains professionnels de la filière cheval s’inquiètent de voir le taux réduit de TVA à 5,5 %, applicable à certaines de leurs activités, non sécurisé sur le moyen terme.