Open de France 2021, de Chantilly à Buenos Aires
Pascal Renauldon le 27/09/2021

Open de France 2021, de Chantilly à Buenos Aires

La bonne nouvelle est tombée la semaine dernière : l’Argentine rouvre ses frontières aux touristes à partir du 1er novembre. Pour le monde du polo, c’est un pas vers un retour à la normale. Les pros, amateurs et fans de ce sport vont pouvoir revenir à Buenos Aires et à Pilar (centre de l’Asociación Argentina de Polo) assister aux tournois de la "alta temporada", (haute saison argentine), dont le mythique Open d’Argentine. Les affaires vont pouvoir reprendre : achats de chevaux, recrutement de joueurs pour les capitaines étrangers, négoce de matériel… De son côté, l’Open de France marquait, dimanche 20 septembre, la fin de la saison internationale européenne. Un tournoi où ont évolué onze joueurs et deux joueuses - dont une Française -, concernés par cette "alta temporada".

CSI5* Grimaud : la victoire pour Steve Guerdat
Communiqué le 26/09/2021

CSI5* Grimaud : la victoire pour Steve Guerdat

Steve Guerdat premier, Peder Fredricson deuxième, Simon Delestre troisième, difficile de rêver meilleur podium pour conclure cette deuxième semaine de l’Hubside Fall Tour ! En selle sur Victorio des Frotards, l'intouchable Suisse n’a laissé aucune chance à ses concurrents et s'empare du Grand Prix 5* à 1,60 mètre de l'Hubside Jumping Grimaud - Golfe de Saint Tropez au terme d’un barrage digne des plus grands rendez-vous ! En fin de matinée, le multiple champion accrochait déjà l'épreuve majeure du CSI2* associé à sa très bonne Ulysse des Forêts.

Lanaken a sacré ses jeunes champions
Adèle Vaupré le 26/09/2021

Lanaken a sacré ses jeunes champions

Ce week-end, les meilleurs jeunes chevaux de saut d'obstacles avaient rendez-vous à Lanaken, en Belgique, pour les traditionnels championnats du monde des chevaux de cinq, six et sept ans. Chez les cinq ans, le titre revient à Querido VG Z. Cet étalon BWP, fils de Dominator 2000 Z et d'une mère par Chellano, était monté par Christian Ahlmann et a réalisé le double sans-faute le plus rapide, face à quinze autres concurrents. Parmi les barragistes, on comptait un représentant du stud-book Selle Français : Gattaca de Vains. Montée par Valentin Pacaud, cette fille de Kannan et d'une mère par Dollar de la Pierre termine douzième après avoir renversé deux barres au barrage. Dans le championnat des six ans, c'est un autre cavalier allemand qui a mené son cheval à la victoire. Philipp Weishaupt a fait de Coros, un westphalien par Cornet Obolensky et une mère par Arpeggio, le champion de sa catégorie. Il affrontait dix autres barragistes, dont Fancy de Kergane (Berdenn de Kergane), étalon Selle Français monté par Jonathan Chabrol, qui termine neuvième. Enfin chez les sept ans, Just A Dream (vidéo ci-dessous) a conquis le titre de suprême sous la selle de l'Allemand Harm Lahde, également sous les couleurs de l'Allemagne. La jument KWPN par VDL Zirocco Blue et une mère par Carano, signe l'un des deux seuls double sans-faute dans cette catégorie.

CSI3* Canteleu : Mathieu Lambert s'impose dans le Grand Prix
Emilie Dupont le 26/09/2021

CSI3* Canteleu : Mathieu Lambert s'impose dans le Grand Prix

Cinquante-deux couples étaient au départ du Grand Prix du CSI3* de Canteleu, ce dimanche. Au programme : un parcours dessiné par Grégory Bodo, composé de treize obstacles d'1,50 mètre et comprenant seize efforts. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela a donné du fil à retordre aux cavaliers et à leurs chevaux. En effet, ils n'ont été que huit couples à boucler un premier tour sans faute et ainsi à se qualifier pour le barrage. Et, lors de ce dernier, seuls cinq d'entre eux ont su réitérer leur performance et ainsi signer un double sans-faute. C'est donc le chronomètre qui a départagé les concurrents. Au jeu du plus rapide, le grand gagnant est finalement nommé Mathieu Lambert, en selle sur son Selle Français de neuf ans Cayetano Loisel (Oslo du Chalet), qui boucle ce deuxième tour avec un chronomètre de 34,61 secondes. Pour seulement quelques dixièmes, Félicie Bertrand et son étalon Dakar (Douglas) se classent deuxièmes, juste devant Florian Angot et Chrome d'Ivraie (Jarnac).

Thierry Touzaint : « Nous repartons malgré tout avec de très bonnes choses »
A Avenches, Emilie Dupont et Adèle Vaupré le 26/09/2021

Thierry Touzaint : « Nous repartons malgré tout avec de très bonnes choses »

Alors que les complétistes tricolores pouvaient encore espérer décrocher une médaille par équipe et une en individuel à l'issue des tests de dressage et de cross, tout s'est effondré ce dimanche, après l'hippique. L'équipe de France termine ce championnat à la cinquième place, tandis que Maxime Livio et Api du Libaire signent la meilleure performance française en se classant sixièmes en individuel. Entre satisfaction et déception, Thierry Touzaint, sélectionneur national, revient sur ces championnats d'Europe et en dresse le bilan.

CCI3*-S Chateaubriant : Thomas Carlile, impérial
Emilie Dupont (avec communiqué) le 26/09/2021

CCI3*-S Chateaubriant : Thomas Carlile, impérial

Ce week-end, en complet, il y avait certes les championnats d'Europe d'Avenches, mais également le CCI3*-S de Chateaubriant. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'événement a lui aussi connu un franc succès ! Dans l'épreuve majeure, le CCI3*-S, ils étaient quarante-neuf couples à avoir pris le départ et tenté de décrocher la victoire. Beaucoup de Français, mais également de nombreux cavaliers étrangers venus de Grande-Bretagne, d'Espagne, de Belgique ou encore d'Italie. Mais à l'issue de ces trois jours de compétition, le podium s'est révélé être 100% bleu-blanc-rouge. Et les trois premières places auraient même pu être attribuées à un seul cavalier ! En effet, à l'issue du dressage et de l'hippique, Thomas Carlile s'était emparé des trois premiers rangs du classement provisoire avec Cestuy La de l’Esques (King Size), Epsilon First Lady (Upsilon) et Etoile de Béliard (Upsilon). Mais rien n'était encore joué et aujourd'hui un événement est venu rabattre les cartes : à quelques minutes du départ sur le cross, le cavalier a préféré déclarer forfait avec son étalon Cestuy La de l’Esques, qu’il ne trouvait malheureusement pas à 100%. Il restait malgré tout encore quatre autres cartouches à Thomas Carlile dans cette compétition. Et, sans surprise, c'est lui qui la remporte, associé à Epsilon First Lady et avec un score final de 27,30 points (26,5 acquis lors du dressage auxquels se sont ajoutés 0,8 points de temps lors du cross). Il prend également la troisième place de ce podium avec Etoile de Béliard, qui totalise 28,80 points grâce à une bonne reprise de dressage, un hippique sans faute et seulement 0,8 points de pénalité de temps sur le cross, lui aussi. Entre les deux, ce sont Benjamin Massié et Esprit de Boussac AA (Don Pierre) qui se sont intercalés, avec un total de 28,20 points. Un score obtenu lors du test de dressage que le couple a su conserver jusqu'au bout en réalisant de beaux sans-fautes sur le cross et l'hippique. A noter que le cavalier se classe également sixième avec de cette épreuve avec Elliot d'Allez (33,20 points) et que Thomas Carlile s'empare des septième et neuvième avec Sirocco du Gers (35 points) et Damour du Domaine (35,70 points). "Je suis ravi du comportement de mes chevaux. [...] Ils ont pris une expérience saine, notamment pour les 7 ans qualifiées pour le Mondial du Lion", confiait Thomas Carlile.

Championnats d’Europe : La Grande-Bretagne rafle tout
À Avenches, Adèle Vaupré et Emilie Dupont le 26/09/2021

Championnats d’Europe : La Grande-Bretagne rafle tout

Le sport peut être aussi beau qu’il est parfois cruel. Aujourd’hui, les Britanniques l’ont certainement trouvé magnifique puisqu’ils n’auraient pas pu faire un meilleur championnat : en plus de l’or par équipes, la Grande-Bretagne s’octroie les trois places disponibles sur le podium individuel. En revanche pour les Français, il a été sans pitié, les espoirs de podium s’envolant au fur et à mesure que les barres tombaient. Récit d’un ascenseur émotionnel qui a terminé sa course au rez-de-chaussée.

L'équipe de France Poneys troisième de la Coupe des nations de Kronenberg
Emilie Dupont le 26/09/2021

L'équipe de France Poneys troisième de la Coupe des nations de Kronenberg

Alors que les Jeunes cavaliers français se classaient hier deuxièmes de leur Coupe des nations, l'équipe de France Poneys est, elle aussi, montée sur le podium ce dimanche matin. Avec un total de huit points, l'équipe emmenée par Olivier Bost composée de Nohlan Vallat/Urlevent d'Hurl'Vent (4 points), Marie Ann Sullivan/Ken Van Orchid (4 points), Lena Dreydemy/Boudchou de Bettegney (19 points non comptabilisés) et Lola Brionne/Clémentine (seul couple tricolore sans-faute) s'est offert une belle troisième place. Car aujourd'hui, nul ne pouvait concurrencer les jeunes irlandais emmenés par Gary Marshall, qui remportent cette Coupe des nations avec un score totalement vierge (les 12 points de James Brennan et Mhs Glow ayant été décomptés). Avec un score de quatre petits points, l'Allemagne s'intercale entre l'Irlande et la France, à la deuxième place. La Suède, le Danemark et la Grande-Bretagne, respectivement aux quatrième, cinquième et sixième rangs, complètent ce classement. Toutes catégories confondues, l'équipe de France conclut donc ce CSIO Jeunes de Kronenberg avec trois belles performances : une troisième place en individuel pour Antoine Ermann, une autre troisième place en équipe pour les cavaliers Poneys et une deuxième place pour l'équipe des Jeunes cavaliers. Cocorico !

Championnats d'Europe : La Grande-Bretagne prend le large, la France en course pour deux médailles
À Avenches, Adèle Vaupré et Emilie Dupont le 25/09/2021

Championnats d'Europe : La Grande-Bretagne prend le large, la France en course pour deux médailles

Si le classement par équipes n'a pas changé par rapport à hier pour les places sur le podium, derrière, ainsi qu'en individuel, ça bouge ! Le cross a fait son travail, et l'équipe de France, avant de conforter sa médaille de bronze provisoire, a eu quelques sueurs froides. Récit de cette journée bien chargée, mais Ô combien passionnante.

Les Jeunes cavaliers tricolores deuxièmes dans la Coupe des nations de Kronenberg
Emilie Dupont le 25/09/2021

Les Jeunes cavaliers tricolores deuxièmes dans la Coupe des nations de Kronenberg

Cette semaine, la jeunesse avait rendez-vous à Kronenberg, aux Pays-Bas, pour la finale du circuit Coupe des nations. Après plusieurs jours d'épreuves individuelles, ce samedi, place à l'épreuve par équipes pour les Juniors et les Jeunes cavaliers. Dans la première catégorie, ce sont les quatre Américains - Caroline Mawhinney, Ansgar Holtgers Jr, Virginia Bonnie et Zayna Rizvi - qui se sont imposés avec un total de seulement quatre points. Avec un petit point de plus, le quatuor espagnol se classe deuxième, devant l'équipe belge, qui comptabilise également cinq points. La France termine quant à elle malheureusement sixième et dernière de cette compétition avec seize points. Chez les Jeunes cavaliers, ce sont les Allemands Emilia Löser, Leila Bingold, Antonia Ercken et Matthis Westendarp qui ont remporté cette Coupe des nations. Et ce, avec les honneurs puisqu'ils se sont imposés avec un score final totalement vierge. Juste derrière le quatuor allemands, les Bleuets Leona Mermillod Baron, Ramatou Ouedraogo, Laura Klein et Antoine Ermann se sont assurément bien battus et montent sur la deuxième marche du podium grâce à un total de seulement quatre points. A noter : les superbes doubles sans-faute d'Antoine Ermann associé à Azur du Vinnebus, ainsi que Ramatou Ouedraogo et GFE*Up To You. La Suède, malgré l'élimination d'un de ses couples, complète ce podium. Score final : huit points. Demain, place aux Coupes des nations des catégories Poneys à 8h30 et Enfants à 10h30.

En pratique avec Alexis Lemaire #2 - Travail du jeune cheval de concours complet sur le cross
Claude Bigeon le 25/09/2021

En pratique avec Alexis Lemaire #2 - Travail du jeune cheval de concours complet sur le cross

Pour terminer notre série sur le travail du jeune cheval de concours complet, direction le cross, épreuve phare de la discipline. Alexis Lemaire dévoile une séance type d'un cheval qui fait ses tout premiers pas sur un terrain de cross. Il explique quels obstacles franchir et comment bien les présenter à son cheval afin que celui-ci se prenne au jeu.

Les cavaliers livrent leurs impressions sur le délicat cross des championnats d'Europe
A Avenches, Emilie Dupont et Adèle Vaupré le 24/09/2021

Les cavaliers livrent leurs impressions sur le délicat cross des championnats d'Europe

Nouvelle journée, nouvelle épreuve lors de ces championnats d’Europe : place au cross ! Au programme : quarante efforts, près de six kilomètres et un temps imparti de dix minutes et sept secondes. Les Tricolores mais aussi Ingrid Klimke, Nicola Wilson ou encore Piggy March livrent leurs impressions sur ce parcours, qui a de quoi donner le tournis.

Serge Cornut : « Tout le monde a récité sa partition à la perfection »
Propos recueillis à Avenches par Adèle Vaupré (avec Emilie Dupont) le 24/09/2021

Serge Cornut : « Tout le monde a récité sa partition à la perfection »

Pour son dernier grand évènement en train qu'entraineur de dressage de l'équipe de France de concours complet, Serge Cornut avait de quoi être ravi. Avec trois reprises sous les 30 points de pénalités, la quatrième à seulement 30.8 points et un couple individuel en nette progression, les Bleus ont démarré leur championnat d'Europe sous les meilleurs auspices. L'entraineur, qui quittera son poste dans quelques semaines, est revenu avec L'Eperon sur les prestations de ses cavaliers, mais aussi sur leur préparation, qui a pour lui joué un rôle déterminant dans les résultas de ces derniers jours.

Championnats d’Europe : La France troisième, Maxime Livio au pied du podium
À Avenches, Adèle Vaupré et Emilie Dupont le 24/09/2021

Championnats d’Europe : La France troisième, Maxime Livio au pied du podium

Le premier test, celui du dressage, a rendu son verdict sur la belle piste suisse d’Avenches. Comme la veille, la Grande-Bretagne est en tête, mais elle est désormais suivie par l’Allemagne, deuxième, tandis que la France détient pour le moment le bronze provisoire. En individuel, Ingrid Klimke démarre parfaitement sa conquête d’un troisième titre européen individuel consécutif, alors que Maxime Livio place Api du Libaire en quatrième position.

Emeline Parmentier : « Quand on est à côté d’un cheval, on oublie tous nos maux »
Propos recueillis par Caroline Montaigne le 24/09/2021

Emeline Parmentier : « Quand on est à côté d’un cheval, on oublie tous nos maux »

Cavalière handisport depuis un accident en 2019, Emeline Parmentier se lance à présent un nouveau défi, parcourir plus de 200 kilomètres à cheval en Jordanie. Pour L’Eperon, la cavalière revient sur son accident, sur ses débuts à cheval et nous livre avec émotion comment l’équitation l’a aidée dans sa convalescence.

Le numéro 390 de L'Eperon est disponible !
le 24/09/2021

Le numéro 390 de L'Eperon est disponible !

Le numéro 390 de L'Eperon est enfin disponible ! Dans votre magazine trimestriel, retrouvez plus de cinquante pages dédiées aux Jeux Olympiques de Tokyo : interviews, analyses, focus élevage... La rédaction de L'Eperon revient sur une olympiade pas vraiment comme les autres, qui a réservé son lot de surprises. Retrouvez les réactions des cavaliers, les avis des sélectionneurs et les pedigrees des meilleurs chevaux. Côté sport, L'Eperon vous propose également le portrait d'Urvoso du Roch, monture de Nicolas Delmotte, qui a signé la meilleure performance en individuel en saut d'obstacles pour le clan tricolore. La rédaction vous emmène également à la rencontre de Tim et Jonelle Price, cavaliers de concours complet, partenaires sportifs et dans la vie. Du côté des dossiers, retrouvez également dans ce numéro un article sur le bien-être du cheval : nouvelles alternatives en termes de soin, de logement, de travail ont fait leur apparition ces dernières années. Que faut-il en penser ? Est-ce une tendance ou une véritable nécessité, sous peine de voir notre filière attaquée par les associations de défense des animaux ? Dans la catégorie élevage, la rédaction de L'Eperon vous propose un article sur le sevrage du poulain, un moment qui peut avoir de véritables conséquences sur la vie et le caractère du cheval. Comment rendre ce moment moins brutal ? Quels sont les bons gestes à adopter ? Quel cadre poser pour adoucir la séparation ? Votre magazine vous apporte des solutions et des réponses concrètes. Dans la rubrique Santé, la rédaction vous propose de découvrir la luminothérapie, ce système de soin par lumière bleue ou rouge, déjà fortement utilisée dans le monde de l'élevage. La luminothérapie comporte cependant d'autres vertus, que L'Eperon passe en revue. Et puis, comme à votre habitude, penchez-vous sur l'actualité de toutes vos régions : portraits de cavaliers, de chevaux, focus élevage et concours sont à découvrir. Bonne lecture !

Championnats d’Europe : Excellent départ des Bleus
À Avenches, Adèle Vaupré et Emilie Dupont le 23/09/2021

Championnats d’Europe : Excellent départ des Bleus

Avec une deuxième place provisoire, derrière une Grande-Bretagne qui survole la concurrence, l’équipe de France de concours complet a très bien commencé sa conquête de podium européen, mais se retrouve talonnée par l’Allemagne. En individuel, Gwendolen Fer et Jean-Lou Bigot figurent dans le top 10. Si Luc Chateau figure plus loin dans le classement, il était tout de même très satisfait de sa reprise.