La fête des gardians de retour... mais pas sans mesures
Florence Chevallier le 15/06/2021

La fête des gardians de retour... mais pas sans mesures

La journée du 12 juin 2021 restera marquée dans les annales des traditions camarguaises et des fêtes traditionnelles arlésiennes. Après plusieurs reports dus à la crise sanitaire, les arlésiens ont enfin pu renouer avec le défilé des gardians sur leurs chevaux Camargue et saluer la nouvelle reine d'Arles, la vingt-quatrième, Camille Hoteman. À l'égal d'un 1er mai d'élection mais, crise sanitaire oblige, avec une organisation adaptée à cette situation si particulière.

CVI3* Saumur : les Français en grande forme pour la reprise
À Saumur, Christine Marquenet le 14/06/2021

CVI3* Saumur : les Français en grande forme pour la reprise

Privés de compétitions internationales depuis le début de la crise sanitaire, les voltigeurs de toutes nationalités se retrouvaient enfin le week-end dernier à l'occasion du CVI3* de Saumur. Sur le site de l'IFCE, les Français n'ont rien perdu de leur superbe avec en tête de file Manon Mouthino et Lambert Leclezio, qui ont largement dominé le 3* dans leur catégorie respective.

CSIO Jeunes Hagen : l’Irlande en forme, la France entre performances et déception
Emilie Dupont le 14/06/2021

CSIO Jeunes Hagen : l’Irlande en forme, la France entre performances et déception

Ce week-end, Hagen recevait toutes les catégories de jeunes talents. Et le moins que l’on puisse dire c’est que, côté Français, ces quelques jours de compétitions auront été en dents de scie. La meilleure performance revient aux cavaliers de l’équipe Poney, qui ont brillé en remportant la Coupe des Nations grâce à un score totalement vierge. Lola Brionne/Clémentine, Anna Szarzewski/Vaughann de Vuzit, Nohlan Vallat/Daenerys d’Hurl’Vent et Jeanne Hirel/Vedouz de Nestin s’imposent ainsi très loin devant la Suède, deuxième avec 22 points et l’Irlande troisième avec 24 points. L’équipe de France Juniors, composée d’Ilona Mezzadri/Arcy Fou, Baptiste Eincher/Black’N Roll, Charles Berthol/Laurens-S et Gautier Lenoir/Valkera d’Anto, a quant à elle réitérer sa performance de la semaine dernière à Cabourg en s’offrant à nouveau une quatrième place, derrière l’Allemagne, la Pologne et l’Irlande, gagnante de cette épreuve. Du côté des Children Dan Eschmann/Valdiva Frivole, Wendy Vernhes Bakirdjian/Bugatti, Thimothee Goffinet/Valserine du Bois et Juliette Mathieu/Velocita de Bedon ont été moins chanceux et se sont vus éliminés lors de la Coupe des Nations. Le trophée revient aux jeunes Belges qui se sont imposés devant les Irlandais et les Allemands. L’Allemagne a d’ailleurs pris sa revanche dans la Coupe des Nations Jeunes cavaliers (qui ne comptait pas d’équipe française) en remportant l’épreuve devant les Pays-Bas et l’Irlande qui se retrouve sur le podium pour la troisième fois du week-end.

CCI4*-S Bicton : Tom McEwen mène la danse
Adèle Vaupré le 14/06/2021

CCI4*-S Bicton : Tom McEwen mène la danse

Alors que les complétistes français ont rendez-vous à Vittel pour les derniers réglages et pour permettre à Thierry Touzaint de déterminer sa sélection pour les Jeux, dans le clan britannique, le rendez-vous incontournable avait lieu le week-end dernier à Bicton, en remplacement du traditionnel concours de Chatsworth. À la lecture de ces résultats, où six Britanniques figurent parmi les sept premiers, il est clair que nos voisins d'Outre-Manche représenteront une sacré concurrence lors de la prochaine olympiade, et ce dès l'entame de la compétition. Sur le dressage, et bien que cette reprise ne soit pas celle à dérouler aux Jeux, les notes récoltées donnent le ton : six couples sortent du rectangle à au moins 76% de moyenne (soit un maximum de 24 points de pénalité). Parmi ces six, sur l'hippique seuls Laura Collett/London 52 (vainqueurs du CCI5*-L de Pau l'année dernière) et Piggy March/Brookfield Inocent sont fautifs avec chacun un parcours à quatre points. Sur le cross, Oliver Townend, sur Cooley Master Class, mais également la championne du monde en titre Rosalind Canter, avec Allstar B, accusent un léger dépassement de temps pénalisé de 1,6 point. Malgré ce petit ajout à son score initial de 23 points, Rosalind Canter se hisse sur la troisième marche du podium. Aux avant-postes, on retrouve deux chevaux Selle Français menés par Toledo de Kerser, toujours associé à Tom McEwen, qui s'offre donc cette épreuve tandis que Vendredi Biats et Kitty King s'adjugent la place de dauphins pour seulement 0,1 point.

Jessica Springsteen devance les Français à Grimaud
Avec communiqué, Émilie Dupont le 14/06/2021

Jessica Springsteen devance les Français à Grimaud

C’est un parcours difficile qui attendait les cavaliers du CSI4* de Grimaud ce dimanche. Dessiné par l’Espagnol Javier Trenor Paz Marcos Nuñez, il a donné du fil à retordre aux concurrents, qui n’ont finalement été que sept à la fin de premier tour à n’avoir écopé d’aucune pénalité. Et si, lors du barrage, Jérôme Hurel associé à Byron du Telmann a malheureusement renversé une barre, tous les autres cavaliers ont eux réitéré leur performance en alignant un sans-faute. Tout s’est donc joué au chronomètre. Alors que le Suisse Edwin Smits, en selle sur Farezzo, ouvrait le barrage et affichait un très bon temps, l’Américaine Jessica Springsteen et Rmf Tinkerbell pulvérisent ce dernier de près de quatre secondes, ne laissant ainsi plus aucune chance à leurs concurrents ! Seuls Olivier Robert et GL Events Venizia d’Aiguilly ont réussi à s’en rapprocher, mais se sont finalement montrés moins rapide de 24 centièmes et terminent cette épreuve avec une honorable deuxième place, devant la jeune Mégane Moissonnier associée à Cordial. « Je suis super contente. Tinkerbell a très bien sauté aujourd'hui et est très régulière depuis un moment maintenant. Je suis vraiment heureuse de compter une victoire avec elle ! Je pensais que le tour était un peu difficile mais elle s'en est parfaitement tiré. Elle est naturellement très rapide donc j'ai été capable d'utiliser cette force à mon avantage au barrage et je suis ravie du résultat », confiait Jessica Springsteen à l’issue de cette épreuve.

En pratique avec Jean-Luc Force - Travail sur le plat : à la recherche du confort
Claude Bigeon le 14/06/2021

En pratique avec Jean-Luc Force - Travail sur le plat : à la recherche du confort

Dans ce nouvel épisode "En pratique", Jean-Luc Force, cavalier international de concours complet devenu entraîneur, explique pourquoi il est important de mettre son cheval en situation de confort lors de son travail quotidien. Il dispense également ses précieux conseils pour aider les cavaliers à franchir progressivement les paliers qu'ils se fixent et atteindre ainsi leurs objectifs.

Doublé français mené par Nicolas Delmotte et Urvoso du Roch dans le Grand Prix de La Baule
À La Baule, Adèle Vaupré le 13/06/2021

Doublé français mené par Nicolas Delmotte et Urvoso du Roch dans le Grand Prix de La Baule

Nicolas Delmotte et Urvoso du Roch se sont offert la plus belle victoire de leur carrière depuis leurs débuts ensemble. Cet après-midi, dans le stade François André de La Baule, ils ont fait résonner La Marseillaise, pour le plus grand bonheur du public qui n’a pas eu à applaudir un, mais bien deux Tricolores sur le podium puisque Laurent Goffinet termine juste derrière son compatriote, avec Atome des Etisses. Martin Fuchs et Leone Jei, âgé de seulement neuf ans, complètent le podium.

Pas de Jeux pour Dominator 2000 Z
Adèle Vaupré le 13/06/2021

Pas de Jeux pour Dominator 2000 Z

La liste des couples qui doivent renoncer à l'olympiade japonaise s'allonge encore. C'est cette fois le cavalier de saut d'obstacles allemand Christian Ahlmann qui annonce ne pas pouvoir prétendre à une sélection. En cause, une légère blessure de Dominator 2000 Z qui nécessite un peu de repos. « Malheureusement, pas d'olympiades pour nous ! [...] Domi doit lever le pied quelques semaines afin de ne pas prendre le risque d'une blessure plus grave. Cela aurait été ma cinquième participation aux Jeux... Dommage ! L'essentiel est Domi récupère bien et que l'on puisse ensuite se fixer d'autres objectifs ! », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux du cavalier, qui n'a au passage pas manqué de souhaiter bonne chance à ses compatriotes.

Holly Smith souffle le derby à Nicolas Delmotte
À La Baule, Adèle Vaupré le 12/06/2021

Holly Smith souffle le derby à Nicolas Delmotte

Alors que son cheval courrait le premier derby de sa carrière, la Britannique Holly Smith s'est imposée dans le derby du CSIO 5* de La Baule en étant la seule à quitter la piste avec un score vierge. Elle devance Nicolas Delmotte, sur Citadin du Chatellier tandis que Martin Fuchs et Tam Tam du Vallon complètent le podium.

Julien Pelletier : « Nous devons proposer des actions lisibles, simples et utiles au plus grand nombre »
Béatrice Fletcher le 12/06/2021

Julien Pelletier : « Nous devons proposer des actions lisibles, simples et utiles au plus grand nombre »

Élu le 18 mars dernier au poste de vice-président chargé des centres équestres au sein du Comité Fédéral, Julien Pelletier, 35 ans, également directeur adjoint du Haras de Jardy, directeur du centre équestre de l'île de loisirs de Saint-Quentin-en-Yvelines, secrétaire général du CREIF, détaille les actions qui devraient être menées en faveur des centres équestres dans les mois et les années à venir.

La Suisse toujours au sommet à La Baule
À La Baule, Adèle Vaupré le 11/06/2021

La Suisse toujours au sommet à La Baule

Au terme d'une épreuve qui s'est tenue non pas à huit mais à dix nations (suite à l'annulation des étapes de Falsterbo, Hickstead et Dublin), c'est comme en 2019 la Suisse qui a pris le meilleur sur ses adversaires. Après une bonne prestation au CSIO5* de Rome fin mai dernier et une troisième place, les Bleus ne sont pas parvenus à réitérer cette bonne prestation dans cette Coupe des nations, deuxième étape du circuit qualificatif pour la finale de Barcelone, et termine au neuvième rang. Thierry Pomel dresse le bilan de cette journée et avoue à demi-mot que trois des quatre places pour Tokyo sont très probablement déjà pourvues.

Bianca n'est plus
À La Baule, Adèle Vaupré le 11/06/2021

Bianca n'est plus

Lors de la conférence de presse qui s'est tenue suite à la victoire de la Suisse au CSIO5* de La Baule, Steve Guerdat a annoncé le décès de Bianca, sa formidable crack aux nombreux superlatifs, ce matin à l'âge de 15 ans. Alors que notre confrère de Grand Prix demandait des nouvelles de la baie à son cavalier, celui-ci a déclaré, les yeux emplis de larmes : « J'aurais préféré ne pas aborder le sujet aujourd'hui, parce que nous avons gagné (la Coupe des nations de La Baule, ndlr) et que nous sommes heureux, mais Bianca nous a quittés ce matin. Elle avait une tumeur au cerveau et nous n'avons rien pu faire. » La rédaction de L'Eperon adresse tout son soutien à Steve Guerdat ainsi qu'à tout ceux qui ont connu, de près ou de loin, cette formidable jument.

L'Écoute, épisode 15 - Spécial JO #3 : Nicolas Delmotte, en route vers sa première olympiade ?
le 10/06/2021

L'Écoute, épisode 15 - Spécial JO #3 : Nicolas Delmotte, en route vers sa première olympiade ?

Il était déjà du voyage avec l’équipe de France de saut d’obstacles lors des deux derniers championnats. D’abord aux Jeux équestres mondiaux de Tryon, en 2018 avec Ilex VP, puis aux championnats d’Europe de Rotterdam, en 2019, cette fois avec Urvoso du Roch. Nous parlons bien sûr de Nicolas Delmotte. À l’aube de ses 43 ans, le Nordiste fait partie des prétendants à la sélection pour les Jeux olympiques de Tokyo. Au micro de L’Ecoute, quelques jours avant son départ pour le CSIO 5* de La Baule, auquel il prendra part dans l’épreuve par équipes avec Urvoso, il dévoile son état d’esprit, sa préparation, explique comment il jongle avec les imprévus de ce début d’année et comment il aborde cet événement qui serait, s’il y est convié, sa première olympiade.

Fin de carrière sportive pour Eros
Émilie Dupont le 10/06/2021

Fin de carrière sportive pour Eros

Après Tempo de Paban il y a quelques jours, c’est une autre fidèle monture d’Olivier Robert qui s’apprête à faire ses adieux au sport : Eros. À 17 ans et après une carrière sportive des plus riches, ce fils de Querlybet Hero devrait ainsi rejoindre la Vendée pour une pré-retraite bien méritée, comme l’annonçait hier soir son cavalier. Ensemble, en cinq ans, les deux complices auront à de nombreuses reprises parcouru la planète afin de prendre le départ des plus belles compétitions mondiales et défendre les couleurs françaises. À leur palmarès, Olivier Robert et Eros comptent notamment trois finales Coupe du monde de 2017 à 2019, avec une belle médaille d’argent par équipe en 2018 ainsi que de nombreux top 5 en CSI. Mais parmi ses plus beaux souvenirs, le cavalier n’hésite pas à citer les « doubles zéro en Coupe, comme il a fait à Dublin, à Sopot ou Barcelone. Il réussissait même à gagner des Coupes sans courir une seule des deux manches, à St Gall ! », ainsi que « la joie d’être sans faute et classé dans le Grand Prix de Calgary, St Gall, La Corogne, Madrid. » Sur sa page Facebook, l’Aquitain ne manque pas non plus de remercier l’entourage qui lui a permis d’évoluer avec ce formidable cheval : « Quelle joie ce cheval m’a apporté, merci Philippe Guerdat de nous avoir fait confiance si souvent, merci Martine c’était génial de vivre ça et une pensée pour Jérôme, qui l’a si bien formé. »

Top départ pour le CSIO5* de La Baule
le 10/06/2021

Top départ pour le CSIO5* de La Baule

Après une année 2020 gelée par les conditions sanitaires, la soixantième édition du Jumping international Longines de La Baule accueille dès aujourd’hui l’élite mondiale du saut d’obstacles pour son édition 2021 tant attendue.

Patrik Kittel : « Well Done est une jument médaillable, j’en suis persuadé »
Propos recueillis lors du CDIO 5* de Compiègne, par Elodie Muller le 10/06/2021

Patrik Kittel : « Well Done est une jument médaillable, j’en suis persuadé »

Rencontré à l’occasion du CDIO 5* de Compiègne, le Suédois Patrik Kittel, vainqueur du Grand Prix et de la Libre avec Well Done de la Roche CMF, s’est confié à L’Eperon sur sa préparation en vue des Jeux olympiques de Tokyo et sur les conditions sanitaires attendues au Japon.