Le numéro 431 de L'Eperon Hebdo est disponible
le 17/08/2022

Le numéro 431 de L'Eperon Hebdo est disponible

Clap de fin pour les championnats du monde d'Herning ! Cette semaine, L'Eperon Hebdo revient sur les derniers résultats de cette échéance qui a réuni les meilleurs couples, sur le sacre du Suédois Henrik von Eckermann et de son King, et vous dit tout des résultats tricolores en saut d'obstacles et para-dressage. Découvrez également les stud-books et les pedigrees qui se sont distingués en saut d'obstacles. Et à ce jeu, la Belgique arrive en pole position ! La voltige n'est pas en reste puisque, dans sa rubrique "Femme de l'ombre", la rédaction a donné la parole à la longeuse suisse Corinne Bosshard, cheville ouvrière des performances françaises en voltige au Danemark. Et du côté du para-dressage, c'est Fanny Delaval, cheffe d'équipe, qui nous dresse un bilan complet des performances de ses ouailles. Sans oublier toutes les actualités sport de la semaine ! Bonne lecture et à la semaine prochaine !

CSIO5* Dublin : La France dévoile la composition de son équipe
Communiqué le 16/08/2022

CSIO5* Dublin : La France dévoile la composition de son équipe

À la suite du choix fait par le sélectionneur national Henk Nooren et l'équipe fédérale d'encadrement sportif, la Fédération Française d’Équitation communique la liste des couples qui représenteront la France au CSIO 5* de Dublin (IRL) du 17 au 21 août 2022. Il s'agit de la quatrième et dernière étape du circuit Longines FEI Nations Cup où la France pourra engranger des points. Liste des couples sélectionnés par ordre alpahbétique : - Marc Dilasser et Arioto*du Gèvre - Julien Gonin et Valou du Lys - Edward Levy et Uno de Cerisy - Mégane Moissonnier et Cordial - Kevin Staut et Visconti du Telman La Coupe des nations se déroulera vendredi 19 août à partir de 15h (heure locale, 16h France).

Rodrigo Pessoa, engagé pour défendre les sports équestres
Propos recueillis par Jocelyne Alligier le 15/08/2022

Rodrigo Pessoa, engagé pour défendre les sports équestres

Désormais installé aux États-Unis, près de New York, Rodrigo Pessoa retrouvait avec plaisir les grands concours européens comme Dinard, où il nous a livré ses sentiments sur la situation du sport équestre de haut niveau et sa gouvernance.

CCIO4* Haras du Pin : en équipe comme en individuel, l'Allemagne ne laisse aucune chance à la concurrence
Emilie Dupont le 15/08/2022

CCIO4* Haras du Pin : en équipe comme en individuel, l'Allemagne ne laisse aucune chance à la concurrence

C'est une grande première. L'Allemagne ne s'était jamais imposée au Haras du Pin. C'est désormais chose faite et, comme souvent, la Mannschaft n'a pas fait les choses à moitié, puisqu'elle a détrôné les Bleus - tenants du titre depuis près de cinq ans - aussi bien en individuel qu'en équipe. Dans cette dernière catégorie, ce sont donc Malin Hansen-Hotopp/Carlitos Quidditch K, Sophie Leube/Jadore Moi, Alina Dibowski/Barbados 26 et Nicolai Aldinger/Timmo avec un total de 94.3 points, et grâce à deux couples ayant réussi à conserver leur score acquis lors du test de dressage, qui se sont imposés. Juste derrière eux, la France qui, avec une équipe totalement inédite (Cyrielle Lefevre/Armanjo Serosah, Héloïse Le Guern/Canakine du Sudre Z, Stéphane Landois/Chamann dumontceau et Gaspard Maksud/Zaragoza) et un total de 98.5 points, doit se contenter, pour cette année, de la deuxième place de cette Coupe des nations. La Grande-Bretagne complète ce podium avec 100.5 points. Du côté du classement individuel, l'inimitable Michael Jung s'est emparé de la victoire sur son fidèle fischerChipmunk FRH. Il faut dire que l'Allemand était plutôt très, très bien parti, après un test de dressage à seulement vingt petits points. Et avec uniquement 2.8 points de pénalités sur le cross, soit un total de 22.8 points, personne n'a pu faire mieux que l'Allemand. Pas même la jeune Britannique Mollie Summerland, gagnante du CCI5*-L de Luhmühlen il y a un an, en selle sur Charly van ter Heiden, qui doit se contenter de la deuxième place avec 24.1 points (22.5 lors du dressage, 0.8 lors du cross et 0.8 lors de l'hippique). Elle devance, sur le podium, un autre couple allemand, Alina Dibowski et Barbados 26, auteurs de deux parcours parfaits à l'issue du dressage et qui concluent ce CCIO4* avec 27.4 points. Soulignons également la très belle performance de Gaspard Maksud et sa jeune Zaragoza, qui se classent quatrièmes de cette compétition avec 27.8 points (27.4 lors du dressage et 0.4 lors de l'hippique). Un résultat de bon augure à seulement un mois des championnats du monde de Pratoni del Vivaro.

L'Allemagne dévoile sa sélection pour les championnats du monde de concours complet de Pratoni del Vivaro
Emilie Dupont (avec communiqué) le 14/08/2022

L'Allemagne dévoile sa sélection pour les championnats du monde de concours complet de Pratoni del Vivaro

À un mois tout pile du coup d'envoi des championnats du monde de concours complet et seulement quelques heures après sa double victoire dans le CCIO4* du Haras du Pin, l'Allemagne a d'ores et déjà dévoilé la liste des couples qui se rendront à Pratoni del Vivaro pour tenter de décrocher un énième titre mondial. Ont été sélectionné en équipe : - Sandra Auffarth et Viamant du Matz - Michael Jung et fischerChipmunk FRH - Julia Krajewski et Amande de B'Neville - Christoph Wahler et Carjatan S Alina Dibowski et Barbados ont quant à eux été sélectionnés pour défendre les couleurs de l'Allemagne en individuel. Du côté des réservistes, Nicolai Aldinger et Timmo intègreront l'équipe en cas d'abandon, tandis que Sophie Leube et Jadore Moi remplaceront le duo individuel si besoin. La suite de la liste des réservistes est composée de Dirk Schrade et Casino, Malin Hansen-Hotopp et Carlitos Quidditch, ainsi que Ingrid Klimke et Equistros Siena just do it.

Juliette Faligot et Arqana de Riverland s'imposent dans le CSI3* de Deauville
Emilie Dupont le 14/08/2022

Juliette Faligot et Arqana de Riverland s'imposent dans le CSI3* de Deauville

Ce week-end, bon nombre de cavaliers s'étaient donnés rendez-vous à Deauville, où se déroulait un CSI3*. Des soixante couples engagés dans le Grand Prix ce dimanche, vingt-deux ont réussi à déjouer chacun des pièges disséminés par le chef de piste tricolore Grégory Bodo. Si ce premier tour n'a donc pas été des plus sélectifs, le barrage l'a, lui, belle et bien été. Car seuls sept des duos qui se sont de nouveau élancés ont réussi à réiterer leur performance, les autres ayant laissé une ou deux barres à terre. Aligner un nouveau sans-faute était une chose, mais encore fallait-il que cela soit le plus rapide... Au jeu du plus efficace, c'est finalement Juliette Faligot et Arqana de Riverland (Cornet Obolensky) qui ont allié au mieux vitesse et précision. Avec un double sans-faute bouclé en 33.27 secondes, les deux complices des Hauts-de-France se sont offert la victoire, devant les vainqueurs du Grand Prix du CSI4* de Bourg-en-Bresse en mai dernier, Victor Bettendorf et Mr.Tac (Non Stop), , mais également devant Marc Dilasser et E2K Abricot Ennemmelle (Quaprice Bois Margot, Holst), deuxièmes ex-aequo. À la quatrième place, Jerome Hurel/Byron du Telman (Lamm de Fetan), suivis de Pénélope Leprévost/Bingo del Tondou (Vigo d'Arsouilles), Marie Demonte/Maxwell van HD (Diamant de Semilly), ainsi que le couple brésilien Pedro Junqueira Muylaert/Townhead Liberty V (Böckmann's Lord Pezi), tous auteurs de deux parcours exempts de pénalité.

Herning 2022 : Le sacre du King
À Herning, Adèle Vaupré le 14/08/2022

Herning 2022 : Le sacre du King

Mérité. C'est probablement le mot qui résume le mieux le dénouement des championnats du monde de Herning, en saut d'obstacles. Grâce à King Edward, que beaucoup considèrent (et avec raison) actuellement comme le meilleur cheval du monde, le Suédois Henrik von Eckermann a empoché l'or individuel quelques jours après son sacre par équipe, devant Jérôme Guéry et Quel Homme de Hus, en argent, et Maikel van der Vleuten, médaillé de bronze sur Beauville Z N.O.P. Retour sur une finale de très grand sport.

Herning 2022 : bilan plus que positif pour les para-dresseurs tricolores
À Herning, Emilie Dupont le 14/08/2022

Herning 2022 : bilan plus que positif pour les para-dresseurs tricolores

Ils en rêvaient, ils l'ont fait. Après leur huitième place collective hier, les trois para-dresseurs français qualifiés ont, aujourd'hui, déroulé leurs reprises libres en musique. Et ont, là encore, signé de très prometteuses performances. Retour sur cette dernière journée de compétition de para-dressage à Herning.

Haras Jolly Jumper : la réussite d'une passionnée
Alan Cararic le 14/08/2022

Haras Jolly Jumper : la réussite d'une passionnée

Il possède un nom à consonance anglophone et a un père étranger, mais Cayman Jolly Jumper est un produit de l’élevage français. Rencontre avec Nathalie Chevalier, éleveuse de ce crack et à la tête du haras Jolly Jumper.

Herning 2022 : Objectif atteint (et plus encore) pour les para-dresseurs tricolores
À Herning, Emilie Dupont le 13/08/2022

Herning 2022 : Objectif atteint (et plus encore) pour les para-dresseurs tricolores

Ils étaient venus à Herning avec l'objectif de faire un top 8 en équipe. Et ils l'ont fait ! Ce samedi au Danemark, après le passage de Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE, les para-dresseurs français ont accroché une belle huitième place collective. Contrat rempli, donc. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, trois des quatre couples ont également décroché leur ticket pour la reprise libre en musique de demain.

Herning 2022 : La Suède, vers l'infini et au-délà
À Herning, Adèle Vaupré le 13/08/2022

Herning 2022 : La Suède, vers l'infini et au-délà

En saut d'obstacles, comme il y a un an aux Jeux olympiques de Tokyo, un constat saute aux yeux : la Suède ne joue pas dans la même ligue que le reste du monde. Sur un parcours digne d'une finale de championnats du monde, ils ont terrassé la concurrence et s'assuraient, dès la troisième rotation, une médaille d'or qu'on ne voyait de toute façon pas leur échapper. Les Pays-Bas et la Grande-Bretagne effectuent une belle remontée et récoltent respectivement les médailles d'argent et de bronze, tandis que nos voisins belges, allemands et suisses connaissent - comme nous - une soirée difficile.

Herning 2022 : Julien Epaillard ne prendra pas le départ de la finale individuelle
À Herning, Adèle Vaupré le 13/08/2022

Herning 2022 : Julien Epaillard ne prendra pas le départ de la finale individuelle

La Fédération française d'équitation a annoncé ce matin que Julien Epaillard ne prendrait pas le départ de la finale individuelle afin de « préserver Caracole de la Roque pour le futur, la jument étant encore peu expérimentée sur le très haut niveau ». Le Français pointait à la douzième place du classement, avec un total de huit points.

En pratique avec Cédric Hurel #2 | Travail à l'obstacle du cheval de sept ans
Claude Bigeon le 13/08/2022

En pratique avec Cédric Hurel #2 | Travail à l'obstacle du cheval de sept ans

Cette semaine, Cédric Hurel dévoile les principaux points qu'il travaille à l'obstacle sur un cheval de sept ans, avec pour exemple une jument tardive qui a bien rattrapé son retard et qui concourt aujourd'hui dans les épreuves réservées à sa tranche d'âge avec lui, mais aussi sur des épreuves Amateur avec sa propriétaire. Mais attention à cet âge à ne pas vouloir trop en faire ! Le cavalier membre de l'équipe de France évoque également l'importance de préserver son cheval.

Herning 2022 : Et la médaille s'envola
À Herning, Adèle Vaupré le 13/08/2022

Herning 2022 : Et la médaille s'envola

Difficile vendredi soir pour le clan français du saut d'obstacles. Alors qu'à l'issue de la chasse et de la première manche par équipes, la France pointait au deuxième rang provisoire, les chances de ramener une breloque de ces championnats du monde n'ont fait que s'amenuiser au fur et à mesure que les minutes défilaient. Un violent revers qui, même s'il fait partie de "la dure loi du sport", comme on l'entend souvent, n'est pas inédit.

Herning 2022 : Superbe entame des para-dresseurs français dans le championnat par équipes
À Herning, Emilie Dupont le 12/08/2022

Herning 2022 : Superbe entame des para-dresseurs français dans le championnat par équipes

Quelle journée pour les para-dresseurs tricolores ! Ce vendredi, débutait le championnat par équipes à Herning. Et les Bleus ne pouvaient assurément mieux démarrer. Avec trois reprises à 70% et plus, Vladimir Vinchon, Céline Gerny et Anne-Frédérique Royon ont offert à la France une belle cinquième place au classement provisoire.

Herning : Le nouveau visage d’une terre de grands rendez-vous
Émilie Dupont le 12/08/2022

Herning : Le nouveau visage d’une terre de grands rendez-vous

Herning, Danemark. C’est là que, pour dix jours, la rédaction de L’Eperon Hebdo a posé ses valises à l’occasion des championnats du monde de saut d’obstacles, dressage, voltige et para-dressage. Un site refait à neuf, un public danois des plus chaleureux et, évidemment, l’ambiance des grands championnats… Immersion au coeur de l’événement de l’année.

Herning 2022 : Les Bleus tiennent le cap
À Herning, Adèle Vaupré le 11/08/2022

Herning 2022 : Les Bleus tiennent le cap

Deuxième jour de compétition pour les Bleus du saut d’obstacles. Après la chasse de la veille, les couples avaient rendez-vous pour la première manche par équipes, comptant également pour le classement individuel, dont la finale aura lieu dimanche. Comme hier, les Français figurent en deuxième position, à un demi-point des Suédois, tandis que Julien Epaillard caracole toujours en tête.