Morocco Royal Tour : J-2 avant le lancement de l'édition 2022
Adèle Vaupré (avec communiqué) le 04/10/2022

Morocco Royal Tour : J-2 avant le lancement de l'édition 2022

Après deux années de suspension consécutives à la crise sanitaire, le Morocco Royal Tour fait son grand retour dans le calendrier des sports équestres pour trois week-ends de compétition, dont une Coupe des nations. Début des hostilités : ce jeudi 06 octobre.

La génétique française d'endurance s’impose en Espagne
Jocelyne Alligier le 03/10/2022

La génétique française d'endurance s’impose en Espagne

À quelques jours des finales SHF d'endurance - qui auront lieu du 6 au 9 octobre à Uzès (30) -, la génétique made in France a fait des merveilles au championnat d’Europe Jeunes cavaliers et championnat du monde des chevaux de huit ans qui se sont disputés les 30 septembre et 2 octobre à Vic, au nord de Barcelone. Mais les éleveurs français ne sont pas les seuls à la maîtriser.

Véronique Gauthier s'est éteinte
Béatrice Fletcher le 03/10/2022

Véronique Gauthier s'est éteinte

Le sourire éclatant et la bonne humeur communicative de Véronique Gauthier se sont éteints à jamais dans la nuit du 1er octobre. Tous ceux qui ont eu la chance de la côtoyer sont en état de sidération.

Lys de Darmen, pour l’amour du Lys (part. 2)
Lionel Saivres le 03/10/2022

Lys de Darmen, pour l’amour du Lys (part. 2)

Voilà un étalon français qui n’a eu aucun produit né en France et qui n’est pas à proprement parlé un "étalon star". Et pourtant, son sang est synonyme de performances au plus haut niveau mondial et de prix records dans les ventes aux enchères les plus prestigieuses. Découverte d’une généalogie et d’une descendance très actuelle, marquée par l’histoire de l’Anglo-Arabe, du Selle Français et du Bwp.

Grande Semaine de Saumur : le formidable doublé de Bellini Jiva
À Saumur, Emilie Dupont le 02/10/2022

Grande Semaine de Saumur : le formidable doublé de Bellini Jiva

Ils ne sont que très peu à avoir réalisé l'exploit d'être sacré champion de France deux années de suite. Bellini Jiva, lui, l'a fait. Ce dimanche à Saumur, en signant la meilleure reprise du championnat réservé aux chevaux de six ans, le bel hongre alezan brûlé a confirmé qu'il était encore et toujours le meilleur de sa génération et a, en prime, été le seul à décrocher la mention "Élite".

CCI4*-L Lignières-en-Berry : la victoire pour Georgie Campbell, Nicolas Touzaint deuxième
Emilie Dupont le 02/10/2022

CCI4*-L Lignières-en-Berry : la victoire pour Georgie Campbell, Nicolas Touzaint deuxième

Ce week-end, outre l'ultime étape du circuit du Grand National FFE - AC Print de concours complet, à Lignières-en-Berry, se déroulait un CCI4*-L. Dix-neuf couples étaient au départ de l'épreuve phare de ce rendez-vous, dont plus de la moitié représentant des nations étrangères. Et pourtant, face à cette délégation internationale venue nombreuse, les Français n'ont pas faibli. Mieux que ça, ils trustent deux des trois places du podium ! Pourtant, les parcours de cross et d'hippique sur lesquels se sont affrontés les couples n'étaient pas des plus simples et ont fait monter les scores. Sur le cross, si les sans-fautes aux obstacles ont été nombreux, aucun duo n'est également parvenu à entrer dans les dix minutes de temps imparti. Lors du test d'hippique, les pénalités aux obstacles comme de temps ont également été multiples, et Jonelle Price a été la seule à signer un sans-faute avec chacune de ses deux montures. Si la victoire est revenue au duo britannique Georgie Campbell/Global Quest, avec un score de 45.4 points (32.6 + 12 + 0.8), la deuxième place du classement final a été attribuée à Nicolas Touzaint et son prometteur Diabolo Menthe (Scareface de Mars), qui concluent cette compétition avec un total de 45.7 points (31.5 + 12 + 4). Le duo tricolore devance deux représentants de la relève française, Julie Simonet et Sursumcord'Or (Yarlands Summer Song), troisièmes avec 48.5 points (32.5 + 11.6 + 4.4).

CSIO5* Barcelone : La Belgique s'impose en finale et décroche son ticket pour Paris 2024
Emilie Dupont le 02/10/2022

CSIO5* Barcelone : La Belgique s'impose en finale et décroche son ticket pour Paris 2024

Ce week-end, pas moins de treize nations avaient rendez-vous à Barcelone pour la finale du circuit Coupe des nations. Alors que la France avait affirmé ses ambitions jeudi soir lors de la première épreuve en étant la seule équipe à avoir réussi à conserver un score vierge, elle n'a assurément pas démérité ce dimanche, dans l'ultime round de cette compétition. Avec le score final de quatre points, Simon Delestre/Cayman Jolly Jumper (Hickstead), Grégory Cottard/Bibici (Norman Pré Noir), Julien Epaillard/Caracole de la Roque (Zandor Z) et Kevin Staut/Scuderia 1918 Viking d'la Rousserie (Quaprice Bois Margot) offrent à la France une très belle deuxième place, juste derrière une équipe belge aussi en forme qu'exemplaire. Les hommes de Peter Weinberg - Koen Vereecke/Kasanova de la Pomme (Bamako de Muze), Gregory Wathelet/Iron Man van de Pandeborre (Darco), Gilles Thomas/Calleryama (Casall) et Jérôme Guéry/Quel Homme de Hus (Quidam de Revel) -, bien décidés à décrocher leur ticket d'entrée pour les Jeux Olympiques de Paris ont en effet, eux, aligné trois sans-fautes et ont ainsi remporté cette finale du circuit Coupe des nations. Avec quatre points, la Suisse - représentée par Edouard Schmitz/Quno (Quo Vados), Pius Schwizer/Vancouver de Lanlore (Toulon), Martin Fuchs/Conner Jei (Connor 48) et Steve Guerdat/Venard de Cerisy (Open Up Semilly) - manque, elle, de peu sa qualification, et doit se contenter d'une troisième place.

Grand National Lignières-en-Berry : Gireg Le Coz et Aisprit de la Loge s'offrent la victoire
Emilie Dupont le 02/10/2022

Grand National Lignières-en-Berry : Gireg Le Coz et Aisprit de la Loge s'offrent la victoire

Ce week-end, Lignières-en-Berry accueillait la cinquième et dernière étape du circuit du Grand National FFE - AC Print de concours complet. Une étape qui, initialement, n'était pas au programme de la saison, mais qui s'y est ajouté suite au rendez-vous de Pompadour, lors duquel le cross n'avait pu se courir en raison de la neige. Le circuit fédéral s'est ainsi greffé sur le CCI annuel de Lignières-en-Berry, et les cavaliers engagés se sont affrontés sur le CCI4*-S. Auteur de la meilleure performance dans cette épreuve, le duo composé de Gireg Le Coz et Aisprit de la Loge (Quppydam des Horts), représentant l'écurie Kiwami Ekimi, s'est imposé lors de cette ultime étape, avec un score de 28.6 (28.2 + 0 + 0.4). Les deux complices - qui devraient être au départ du CCI5*-L de Pau à la fin du mois - auraient pu conclure cette compétition sur leur score acquis lors du dressage, mais le cross imaginé par Pierre Le Goupil s'est avéré délicat. Si bien qu'un seul couple a réussi à y signer un maxi : Karim Florent Laghouag et son olympique Triton Fontaine (Gentleman IV), aux couleurs de l'écurie Equithème - La Gée équipement du cheval. Grâce à cette belle performance, le couple a pu conserver ses points du dressage (29.8) et remonter à la deuxième place du classement final ! Si, dans le CCI4*-S, la troisième place revient à l'Allemand Calvin Böckmann et The Phantom of the Opera (Quo Vados) avec un total de 32.7 points, dans le cadre du circuit du Grand National, elle revient à Sébastien Cavaillon et Sarah d'Argourges (Flying Quite Easy 958), auteurs de la troisième meilleure performance française, qui concluent cette compétition avec 33.5 points (28.7 + 0.4 + 4.4) pour l'écurie Starzup - T de T.

Figari Gold, nouveau roi des cinq ans à Saumur
À Saumur, Emilie Dupont le 02/10/2022

Figari Gold, nouveau roi des cinq ans à Saumur

Chacun le sait, rien n'est jamais joué d'avance lors d'un championnat. Celui des Cycles classiques cinq ans l'a d'ailleurs bien prouvé ce dimanche à Saumur. Cinquièmes de la reprise préliminaire vendredi, Figari Gold et Pauline Guillem ont aujourd'hui signé la meilleure reprise de la finale... Et se sont offert le titre de champions de France. Une bien belle surprise pour la cavalière ainsi que son entourage.

Grande Semaine de Saumur : Fiadora*Applicat-Prazan sacrée championne de France chez les quatre ans
À Saumur, Emilie Dupont le 02/10/2022

Grande Semaine de Saumur : Fiadora*Applicat-Prazan sacrée championne de France chez les quatre ans

Elle a dominé le championnat réservé aux chevaux de quatre ans du début à la fin. Après avoir signé la meilleure performance lors de la reprise préliminaire jeudi ainsi que de la finale ce samedi, Fiadora*Applicat-Prazan, présentée par Maxime Collard, a été sacrée championne de France. Retour sur cette finale qui a malgré tout connu quelques rebondissements et rencontre avec les trois médaillés de ce cru 2022, au sujet desquels les juges n'ont pas tari d'éloges.

CSIO5* Barcelone : Julien Epaillard et Kevin Staut offrent à la France un doublé
Emilie Dupont le 02/10/2022

CSIO5* Barcelone : Julien Epaillard et Kevin Staut offrent à la France un doublé

Le soleil de Barcelone semble décidément réussir aux Français cette semaine ! Après la troisième place de Mégane Moissonnier et Cordial (Casall) dans l'épreuve majeure du vendredi, ce samedi, Julien Epaillard et son prometteur Donatello d'Auge (Jarnac) ainsi que Kevin Staut et Visconti du Telman (Toulon) ont offert à la France deux nouveaux classements. Des cinquante-six couples au départ de la Queens Cup, épreuve cotée à 1,50 mètre, les deux Tricolores ont réalisé les deux meilleures performances, grâce à deux sans-fautes ultra rapides. Sans grande surprise lorsqu'il s'agit d'allier au mieux vitesse et précision, la victoire est revenue à celui qui est incontestablement le cavalier le plus rapide du circuit actuellement, Julien Epaillard. Avec un ultime sans-faute bouclé en 38.46 secondes, le Normand n'a laissé aucune chance à ses quatorze concurrents qualifiés pour le barrage (bien qu'ils soient au total vingt-et-un à avoir réalisé un premier tout exempt de toute pénalité), et pas même à son compatriote Kevin Staut, qui doit ainsi se contenter de la deuxième place avec un barrage conclu en 39.14 secondes. Le Belge Olivier Philippaerts, associé pour l'occasion au Selle Français de dix ans Cap du Marais (Kannan), complète quant à lui le podium de cette épreuve, où les Bleus étaient décidément invincibles.

En pratique avec Christopher Six #1 | Travail du cheval de cinq ans sur le cross
Claude Bigeon le 01/10/2022

En pratique avec Christopher Six #1 | Travail du cheval de cinq ans sur le cross

En octobre, L'Eperon vous emmène dans les écuries du médaillé olympique de concours complet Christopher Six pour une série de vidéos sur le travail du cheval de complet. Pour la première de nos cinq vidéos, il explique quels enseignements il inculque au jeune cheval sur le cross, et prend l'exemple de Heldorado du Loir, cinq ans.

Edward Gal annonce son grand retour en compétition
Emilie Dupont (avec communiqué) le 01/10/2022

Edward Gal annonce son grand retour en compétition

Il n'était plus apparu dans un rectangle de dressage depuis les Jeux olympiques de Tokyo, en juillet 2021. Voilà donc plus d'un an que Edward Gal n'avait plus foulé les pistes des compétitions internationales. Un choix dont il avait fait part en revenant de Tokyo, sans pour autant donner plus d'informations sur la date de son retour... Qui est finalement désormais connue ! L'emblématique et multi médaillé cavalier néerlandais fera son grand retour en compétition à Amsterdam en janvier prochain, à l'occasion du Top of Dressage. « C'est une belle compétition avec un public toujours nombreux, une bonne ambiance et j'aime participer à cet événement », a tenu à souligner Edward Gal, qui en a également profité pour donner quelques nouvelles de ses chevaux. « Je m'entraîne toujours à la maison, Glock's Toto et Glock's Total US, ainsi que tous les autres sont en forme », a-t-il assuré. « Ca me démange de revenir en compétition. Je vais commencer par le Top of Dressage, sans pression, pour le public enthousiaste d’Amsterdam ». Si le Néerlandais ne sait pas encore avec quel cheval il fera son grand retour sur la scène internationale, il n'a pas manqué d'installer un certain suspens en déclarant qu'il allait surprendre le public.

À Barcelone, Mégane Moissonnier et Cordial s'installent sur le podium
Emilie Dupont le 01/10/2022

À Barcelone, Mégane Moissonnier et Cordial s'installent sur le podium

Ils représentent indéniablement la relève de l'équipe de France et l'ont encore prouvé hier soir à Barcelone. Dans une épreuve côtée à 1,55 mètre, Mégane Moissonnier et son puissant Cordial (Casall) se sont hissés sur la troisième marche du podium, devançant ainsi quelques très grands noms de la discipline. L'élite du saut d'obstacles mondial aurait d'ailleurs pu intimider la cavalière de vingt-cinq ans mais, comme toujours, c'est avec détermination et sang-froid qu'elle s'est élancée sur les deux parcours de cette épreuve en deux manches et a signé deux superbes double sans-fautes. Ils ne sont d'ailleurs que trois à avoir réalisé cet exploit : Mégane Moissonnier et Cordial, donc, mais également Harrie Smolders et Dolinn (Cardento 933), qui s'offrent ainsi une belle deuxième place, et le champion d'Europe en titre Andre Thieme, en selle sur Conacco (Conoglio), grand vainqueur de la soirée hier à Barcelone. Outre la belle performance de Mégane Moissonnier, le clan tricolore - décidément très en forme ce week-end et notamment la veille, où la pris la tête des opérations de la finale du circuit Coupe des nations - a également pu se réjouir de la belle sixième place de Simon Delestre et Dexter Fontenis Z (Diarado), auteurs d'un sans-faute en première manche puis de quatre points lors de la seconde, mais également de la onzième place de Kevin Staut et Visconti du Telman (Toulon), pénalisés de quatre points lors du premiers tour. Julien Epaillard est, lui, resté aux portes du classement avec une treizième place et quatre points, en selle sur le prometteur Donatello d'Auge (Jarnac), neuf ans seulement et déjà époustouflant au niveau 5*. Ce samedi, rendez-vous à 21h pour la deuxième partie de la finale Coupe des nations - la Consolante -, où le Mexique, la Suède, la Norvège, l'Argentine et le Brésil - les cinq équipes les moins performantes lors de l'épreuve qualificative - s'affronteront.

À Saumur, Fétiche de Hus impose son style
À Saumur, Emilie Dupont le 30/09/2022

À Saumur, Fétiche de Hus impose son style

Deuxième jour de compétition à Saumur, dans le cadre de la Grande Semaine de dressage. Après les chevaux de quatre et six ans hier, ce vendredi, ce fut au tour des jeunes prodiges de cinq ans d'entrer en piste et de dérouler leur reprise préliminaire, qualificative pour la grande finale de dimanche. L'occasion, là encore, de découvrir quelques jeunes pépites, auxquelles les juges prédisent un radieux avenir dans la discipline du dressage.

La France au top à Barcelone
S.F. le 30/09/2022

La France au top à Barcelone

La première manche de la finale de la Coupe des Nations à Barcelone a particulièrement bien réussi aux cavaliers tricolores, qui avaient, pour rappel, terminé premiers au classement des étapes cette saison. L'équipe, composée de Simon Delestre et Cayman Jolly Jumper (Hickstead, KWPN), de Julien Epaillard et Caracole de la Roque (Zandor Z), de Grégory Cottard et Bibici (Norman Pré Noir) et Kevin Staut et Scuderia 1918 Viking d'la Rousserie (Quaprice Bois Margot, Holst), a réussi la très belle performance de terminer cette première manche sur un score vierge ! Tous sans faute, ils devancent ainsi l'équipe d'Irlande, quatre points au compteur, et l'Espagne, cinq points, qui réalise une belle opération en prenant la troisième place du provisoire. Tout est cependant encore jouable, puisque les Diables Rouges totalisent également cinq points de pénalité, et devancent les Suisses et les Allemands, huit points à l'arrivée. Rendez-vous samedi soir et dimanche après-midi pour les manches finales, qui départageront les quatorze équipes en lice.

La belle ascension d'Antoine Nowakowski
Emilie Dupont le 30/09/2022

La belle ascension d'Antoine Nowakowski

Il y a quelques semaines, à l’occasion des championnats du monde de Herning, Antoine Nowakowski a fait ses premiers pas dans la cour des très grands, accompagné de sa prometteuse Quater Girl. Encore relativement discrets sur la scène française et internationale, rencontre avec un cavalier et une jument qui n’ont pas fini de faire parler d’eux.